Vous consultez actuellement notre site de base. Ce site est conçu pour les connexions à bande passante étroite, les appareils mobiles et d'autres navigateurs.
Pour réafficher les graphiques et retourner au mode d'affichage standard, cliquez sur l'option Site standard.

Sauter la navigation


Communiqués de Presse

Offre du syndicat : recul dans les négociations collectives

Le 24 mai 2011

Les propositions du STTP ajouteraient des coûts supplémentaires de 1,4 milliard de dollars à Postes Canada

L'équipe de négociation de Postes Canada a exprimé sa déception après avoir examiné une offre présentée par le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) dans le cadre du processus de négociation collective.

Dans une réponse officielle au syndicat, Postes Canada a indiqué clairement que l'offre du STTP constitue un recul, puisqu'elle ne présente aucune solution réaliste aux problèmes auxquels fait face le système postal. L'offre du syndicat ajouterait des coûts supplémentaires de 1,4 milliard de dollars à Postes Canada pendant la durée de la convention collective et ne présente aucun compromis afin de répondre aux défis auxquels l’entreprise est confrontée.

Postes Canada, qui éprouve déjà de la difficulté en raison du déclin des volumes de courrier, devrait imposer des majorations tarifaires de 15 % ou demander l'aide du gouvernement afin de couvrir les coûts supplémentaires mis de l’avant par le syndicat. Les propositions du STTP ne contiennent pas les bases nécessaires pour le règlement d’une entente qui éviterait un arrêt de travail nuisible.

Malgré les négociations collectives qui ont lieu depuis huit mois, le STTP a déposé à la toute dernière minute une offre qui reprend ses demandes initiales. Cette offre met davantage l'accent sur le passé que sur la création d'un avenir solide pour le système postal au Canada. Ces propositions ajoutent d'énormes coûts à une entreprise qui doit composer avec le déclin constant des volumes de sa principale activité, le service Poste-lettres. Voici quelques éléments proposés par le syndicat :

  • Accorder aux employés une augmentation salariale de 3,5 pour cent chaque année pendant les trois années et demie de la nouvelle convention collective, y compris les six derniers mois d'une nouvelle entente.
  • La contre-offre du syndicat ne contient aucune mesure pour régler le déficit de solvabilité de plus de 3 milliards de dollars du régime de retraite.
  • Demander aux travailleurs des postes d'effectuer le déneigement et l'aménagement paysager aux bureaux de poste de Postes Canada, aux établissements de tri du courrier et aux postes de facteurs.
  • Apporter des changements à la livraison du courrier publicitaire et promotionnel qui auraient pour effet d’augmenter les coûts pour l’entreprise et de mettre en péril l’ensemble de ce secteur d’activité.

Cette ronde de négociations est très importante pour l'avenir de Postes Canada et la capacité de la société d'État à offrir des services postaux abordables aux Canadiens et Canadiennes sans devenir un fardeau pour les contribuables. Dans la dernière décennie, les activités de Postes Canada ont changé considérablement puisque le remplacement du courrier traditionnel par des moyens électroniques a érodé les services de base de l'entreprise et a entraîné des déclins qui se calculent dans les deux chiffres. De plus, le nombre d'adresses que dessert Postes Canada augmente de quelque 200 000 chaque année. L'entreprise doit aussi composer avec des coûts de retraite à la hausse.

Malgré ce recul dans le processus de négociation collective, Postes Canada demeure résolue à parvenir à négocier une entente qui protégera les services postaux, qui réduira au minimum les majorations des tarifs postaux à venir et qui augmentera les salaires des employés. Les négociations entre l'entreprise et le syndicat s'intensifient dans le but de parvenir à conclure une convention collective qui répond aux besoins des clients, des employés et de l'entreprise.

Aucun mouvement de grève n’étant prévu pour cette semaine, il reste du temps pour négocier une entente juste et équitable. Malgré le déclin continu des volumes de courrier, Postes Canada a présenté au STTP une contre-offre concurrentielle qui accorde aux employés de meilleurs salaires et avantages par rapport à ceux qu'ils ont actuellement et qui protège leur sécurité d'emploi et leurs prestations de retraite. L'offre que Postes Canada a présentée aujourd'hui démontre que la Société tient vraiment à parvenir à négocier une entente au cours de cette ronde de négociations. L'offre de Postes Canada comprend entre autres :

  • des augmentations de salaire annuelles;
  • le maintien de la prime en espèces annuelle liée au rendement de la Société;
  • la sécurité d'emploi;
  • aucune modification au Régime de retraite à prestations déterminées dont profitent les employés permanents actuels;
  • des avantages sociaux complets pour les employés actifs et à la retraite;
  • un nouveau programme de congés de maladie qui offre la même couverture à tous les employés;
  • des congés annuels généreux.

Dans le cas des employés qui seront embauchés à l'avenir, Postes Canada propose des salaires concurrentiels et un programme d’avantages sociaux complet qui comprend un nouveau taux de rémunération initial, un Régime de retraite à prestations déterminées, la sécurité d'emploi, jusqu'à six semaines de congés annuels et des avantages complémentaires de retraite. De plus, la Société propose que les employés actuels et futurs, membres du STTP, fassent partie du même programme de congés de maladie qui a été mis en œuvre pour les autres agents négociateurs, ainsi que les cadres et la direction.

Les activités se poursuivent comme d'habitude dans l'ensemble de notre réseau et les négociations continuent. Les clients et le grand public seront avisés immédiatement advenant un changement dans la situation des relations de travail ou si le syndicat donne un préavis de 72 heures de son intention d'exercer son droit de grève. Veuillez noter que les négociations entre Postes Canada et le STTP se poursuivront même si le syndicat donne un préavis de son intention de déclencher un mouvement de grève.

Les clients peuvent visiter le site Web www.infoposte.ca/client pour obtenir des renseignements à jour sur la situation des relations de travail à Postes Canada et pour s'inscrire en ligne s'ils veulent recevoir des mises à jour par courriel ou par message texte.