Choisir le bon terminal de point de vente quand on vend en ligne et hors ligne

Postes Canada

Comme par magie, un bon terminal de point de vente (PDV) travaille en arrière-plan et fait gagner du temps à l’entreprise, en plus d’optimiser la gestion des stocks. C’est pourquoi il est important de choisir le terminal adéquat ou d’évaluer si celui déjà en place répond bien aux besoins commerciaux.

On trouve deux types de terminal de point de vente sur le marché : moderne ou traditionnel. Chacun peut être utilisé pour le traitement des opérations commerciales etla gestion des stocks, des relations clients, des horaires des employés et du rendement à la vente. Bien des commerçants utilisent des terminaux traditionnels connectés à un serveur physique en boutique. Conçus exclusivement pour les magasins physiques, ces systèmes sont d’une efficacité limitée pour la vente en ligne. C’est pourquoi de nombreux détaillants multicanal optent pour des terminaux infonuagiques modernes.

« Bien des terminaux traditionnels manquent d’efficacité et exigent beaucoup de saisie manuelle. En utilisant un système qui intègre tous les canaux et rapproche automatiquement les stocks, c’est surprenant de voir tout le temps qu’on peut gagner. »

Samantha Renée, Shopify, sur les avantages d’utiliser un terminal moderne plutôt que traditionnel

Les terminaux modernes sont indispensables pour gérer les stocks dans l’ensemble des canaux de vente, imprimer les étiquettes, synchroniser les commandes, permettre le paiement par différents modes, gérer les commandes et plus encore.

Choisir le bon système PDV est essentiel, car c’est ce qui pourrait permettre à un détaillant d’améliorer l’efficacité de ses opérations. De nombreux magasins physiques s’en sortent très bien avec des terminaux traditionnels, mais les terminaux modernes pourraient convenir davantage aux commerces qui vendent en ligne et hors ligne. Les détaillants qui ont pignon sur rue et veulent se lancer dans la vente en ligne peuvent connecter leur terminal traditionnel et leur système de gestion des commandes à une plateforme de vente en ligne ou concilier manuellement leurs stocks, mais ce n’est pas l’idéal, car l’opération ne sera pas systématique et continue. En revanche, les terminaux modernes sont infonuagiques. Ils sont parfaits pour les entreprises qui ont des magasins physiques et qui vendent en ligne, ou celles qui ne vendent qu’en ligne. Un bon terminal doit pouvoir :

  • simplifier les commandes en magasin et en ligne;
  • intégrer toutes les fonctions de l’entreprise;
  • aider à gérer les données (ce qui est vendu, quand et à quel prix).

Ces capacités sont essentielles pour les détaillants multicanal. Voici plus précisément pourquoi.

Simplifier les commandes en magasin et en ligne avec le bon terminal

Les détaillants qui veulent vendre en magasin et en ligne, tout en exploitant efficacement leurs ressources et en offrant à leurs clients la meilleure expérience possible, ont besoin d’un bon terminal PDV qui va notamment leur permettre de faire ce qui suit :

Gérer les stocks en ligne, hors ligne, ou les deux, en un seul et même endroit

Travailler avec plusieurs catalogues de stock peut être tout un défi. Un terminal moderne qui comprend un catalogue central où on peut gérer tous les stocks en un seul et même endroit et sélectionner les produits qui vont être vendus dans chaque canal peut grandement faciliter les choses. Vend (en anglais seulement), Shopify et Squarespace sont quelques-unes des bonnes plateformes de vente en ligne sur le marché.

Gérer efficacement les commandes, entre autres, afin d’éviter de vendre des articles qui ne sont pas en stock ou d’être en rupture de stock 

Personne ne veut vendre des articles qui ne sont pas en stock ou manquer de stock. Encore moins vendre le même article à la fois en ligne et en magasin alors qu’il ne reste qu’un exemplaire en stock. C’est pourtant une erreur facile à faire et une situation plutôt embarrassante que tous les détaillants préfèrent éviter. Un terminal PDV moderne permet d’avoir une meilleure visibilité des stocks, de réserver des produits pour certains canaux de vente et de simplifier l’exécution des commandes. 

Accepter différents modes de paiement 

Il n’y a rien de pire que de perdre une vente parce qu’un client n’utilise pas le mode de paiement accepté. Un bon terminal permet aux détaillants d’en accepter plusieurs.

EN SAVOIR PLUS : Erreurs courantes de gestion des stocks et façons de les prévenir

Intégrer toutes les fonctions au terminal PDV

Pour réussir, il est important de réduire le plus possible le nombre d’erreurs et d’optimiser le temps de travail des différents membres du personnel (vente, comptabilité, marketing, etc.), ce qui peut devenir un peu plus difficile quand on vend à la fois en ligne et hors ligne. C’est pourquoi il faut choisir un terminal qui permet de faire ce qui suit :

Transmettre les données de ventes quotidiennes directement au système de comptabilité

Cette fonctionnalité permet de gagner du temps lors de la saisie des écritures comptables et de réduire le risque d’erreur.

Mettre à jour le logiciel de gestion des relations avec la clientèle (GRC)

Cela permet d’incorporer des données selon le parcours d’achat et les achats d’un client pour apprendre à mieux le connaître et à lui adresser des offres pertinentes.

Déterminer quelle est l’offre promotionnelle la plus efficace

On peut ainsi suivre le rendement de différentes offres et mesurer l’effet de paramètres comme l’emplacement, le jour de la semaine et même le moment de la journée sur le taux de réponse.

Le terminal PDV : un outil d’analyse des données pratique

Tous les détaillants veulent avoir une idée claire de leurs activités et de leurs ventes, car cela leur permet de savoir dans quoi investir et ce qu’ils doivent améliorer. Un terminal moderne peut générer des rapports et des analyses des ventes pour les magasins physiques et en ligne, ce qui permet d’évaluer le rendement global de l’entreprise. Il offre également les avantages suivants :

  • Utiliser les données pour cerner les tendances ou les aspects sur lesquels on doit s’attarder, comme les périodes de pointe et les creux
  • Comprendre qui sont les meilleurs clients, combien ils dépensent et ce qu’ils aiment acheter puis, planifier plus efficacement les stratégies de ciblage en vue d’augmenter la valeur à vie de ces clients
  • Extraire des rapports de vente pour connaître le rendement des magasins, notamment savoir quels produits se vendent le mieux en magasin ou en ligne et qui sont les employés les plus performants
  • Accéder aux données de n’importe où. Puisque les terminaux modernes sont infonuagiques, il est possible de produire des rapports partout et en tout temps
  • Maintenir des stocks suffisants. Un bon terminal de point de vente donne au détaillant un aperçu de ses niveaux de stocks, ce qui l’aide à s’assurer de s’approvisionner de ses meilleurs vendeurs en conséquence

Comment faire le bon choix?

Qu’un détaillant cherche à investir dans un bon terminal ou à changer celui qu’il utilise déjà, il doit avant tout déterminer où il en est et quels sont ses objectifs. S’il vend en magasin seulement, mais qu’il songe à vendre en ligne et qu’il utilise un terminal traditionnel, passer à un terminal moderne pourrait être une bonne idée, mais aussi coûteux. Avant de faire le saut, il faut prendre le temps de discuter avec les différents fournisseurs pour savoir quelles intégrations et mises à niveau sont disponibles. Il sera également utile de comparer le coût de telles améliorations avec l’achat d’un autre type de système. Si investir dans l’infonuagique est la meilleure option, l’idéal est d’opter pour un terminal robuste, comme Vend ou Shopify, qui convient à tous les besoins de l’entreprise. Pour les détaillants multicanal à la recherche de leur premier terminal de PDV, choisir un système moderne est plus logique, car cela leur permettra de suivre et d’analyser leurs données en un seul et même endroit. De plus, ce genre de terminal sera automatiquement amélioré et mis à niveau par le fournisseur de services, contrairement aux terminaux traditionnels qui vont avoir régulièrement besoin de mises à jour aux frais du détaillant. Quoi qu’il en soit, il est important de baser son choix sur les priorités et les ressources de son entreprise.

Apprenez comment optimiser vos opérations de vente en ligne pour satisfaire vos clients grâce à notre guide électronique gratuit. Vous y trouverez une foule de ressources qui vous aideront à prospérer.

Obtenir le guide

Conçu pour les cyberdétaillants canadiens

Restez à l’affût. Recevez des conseils de vente en ligne et les dernières nouvelles du commerce électronique directement dans votre boîte de réception.  

S’inscrire