Découvrez comment optimiser votre magasin en ligne avec Michele Romanow de Dragons’ Den

Postes Canada

Cet article de blogue est le troisième d’une série inspirée du cours accéléré sur la vente en ligne de Michele Romanow, dragonne à l’émission Dragons’ Den de CBC.Il traite de la troisième de quatre vidéos sur la façon de lancer un magasin en ligne.  

Tous les commerces en ligne prospères ont un point en commun : un site Web bien conçu. Vous découvrirez dans cet article des conseils de la dragonne Michele Romanow sur la façon d’optimiser le site Web de votre magasin en ligne.

Vous ne connaissez pas Michele? Elle est l’une des plus récentes recrues de l’émission Dragons’ Den (site en anglais seulement). Âgée de 32 ans, elle est aussi la plus jeune depuis le lancement de l’émission. Michele connaît bien le monde des affaires, surtout celui de la vente en ligne. Elle est derrière plusieurs grandes entreprises de vente en ligne, dont BuyTopia et Snap by Groupon (site en anglais seulement).

Dans cette troisième vidéo, elle explique comment optimiser un magasin en ligne. Prenez des notes ou gardez cet article à portée de la main; ses conseils sont précieux!

Conseil no 1 : Un site Web doit toujours évoluer

« Le marché change, donc, votre commerce et votre plateforme doivent s’y adapter », explique Michele.

Son premier conseil? Passer régulièrement en revue votre site Web. Même une fois que vous l’aurez lancé, vous devrez le peaufiner pour qu’il continue d’être à la hauteur de ceux de vos concurrents.

Vous ne savez pas trop quels changements apporter ou quoi surveiller? Voici une liste des aspects les plus importants selon Michele.

L’optimisation par moteurs de recherche

L’optimisation par moteurs de recherche (le SEO, qu’on appelle aussi référencement naturel), est essentielle si vous voulez que les gens trouvent votre site.

« Ça peut grandement influencer l’achalandage sur votre site Web. Et c’est ce que vous voulez! », souligne Michele. Sinon, quel est le but de créer un site si personne ne peut le trouver? C’est là que l’optimisation par moteurs de recherche entre en jeu.

Si vous ne savez pas trop en quoi consiste le référencement naturel, dites-vous que d’autres gens sont dans la même situation que vous. Heureusement, plusieurs plateformes comme Shopify et Magento incluent des outils conviviaux qui vous permettront d’améliorer le référencement de votre site. Si votre plateforme Web n’est pas dotée de tels outils, il est préférable d’embaucher un spécialiste de l’optimisation par moteurs de recherche qui vous donnera un coup de main. Mais attention : bien des gens non qualifiés prétendent être des « experts » en la matière et demandent des montants exorbitants pour des services douteux.

Si vous avez l’intention de vous occuper vous-même du référencement, Michele a un conseil pour vous :

« Choisissez un métatitre unique pour chaque page et utilisez des mots-clés qui reflètent exactement le contenu de cette page. »

L’analyse des données

L’analyse des données peut vous donner un bon aperçu du rendement de votre site Web, de ce qui fonctionne bien et moins bien, et de la pertinence de son contenu pour y attirer des gens et les inciter à interagir avec votre entreprise.

Les outils d’analyse de base qui sont généralement inclus avec la plupart des plateformes de création de sites Web ne sont pas toujours très efficaces. Le conseil de Michele? « Investissez dans l’analyse des données avant, pendant et après le lancement de votre magasin en ligne pour comprendre comment les gens vous trouvent et naviguent sur votre site. »

Une analyse détaillée peut vous fournir des renseignements bien utiles, par exemple ce qui a dirigé les gens vers votre site ou combien de temps ils ont passé sur certaines pages. Grâce à ces données, vous saurez ce qui est efficace et ce qui ne l’est pas. Vous pourrez « optimiser vos bons coups et supprimer ce qui ne marche pas », suggère Michele.

Des agences de marketing et des consultants se spécialisent en analyse des données, alors n’hésitez pas à faire appel à eux. Vous pouvez également installer l’outil Google Analytics sur votre site Web si vous voulez vous en occuper vous-même.

S’assurer que tout fonctionne

La dernière chose que vous voulez, c’est que votre site ne fonctionne pas bien. « Ne décevez pas les clients qui viennent sur votre site à cause d’une interface qui bogue, mentionne Michele. Quand vous faites des changements sur votre site, assurez-vous que tout fonctionne. »

De nombreux spécialistes du marketing et administrateurs de sites Web améliorent leurs sites en pensant uniquement aux utilisateurs d’ordinateurs de bureau, ce qui est une grave erreur quand on veut prospérer en ligne. La raison est simple : les gens utilisent de plus en plus des appareils mobiles. On s’attend à ce que 1,8 billion de dollars américains soient dépensés en ligne à partir d’appareils mobiles en 2018, ce qui représente 62,5 % des achats en ligne prévus en 2018!

« N’oubliez pas que les gens n’utilisent pas tous un ordinateur pour aller en ligne. La plupart utilisent leur téléphone. Assurez-vous que votre site est compatible avec tous les ordinateurs, les téléphones et, bien sûr, n’importe quel navigateur Web », rappelle Michele.

Commencez à vendre en ligne avec l’aide de Postes Canada.

Commencer

Conseil no 2 : Adapter votre site aux appareils mobiles

« Si votre site est adapté aux appareils mobiles, c’est certain que plus de gens vont vous trouver », affirme Michele.

Aujourd’hui, beaucoup de gens surfent sur le Web et magasinent à partir de leurs téléphones, donc vous devez vous assurer que votre site est optimisé pour les appareils mobiles.

« Quand on a lancé Buytopia, 85 % de nos visiteurs utilisaient un ordinateur. Trois ans plus tard, ils sont 85 % à nous visiter à partir d’un cellulaire! Les habitudes ont complètement changé en trois ans, et c’est pour de bon. »

Assurez-vous que votre site mobile est aussi attrayant et fonctionnel que la version pour ordinateurs – et qu’il est adapté à tous les téléphones intelligents et navigateurs pour appareils mobiles.

Conseil no 3 : Faire attention au temps de chargement de vos pages

Vérifiez le temps de chargement de vos pages. Si ce n’est pas instantané, vous avez un problème.

« Près de la moitié des gens s’attendent à un temps de chargement de deux secondes maximum! Un délai d’une seconde peut faire baisser le taux de conversion de 7 % », explique Michele. Vous devez donc vous assurer que votre site se charge rapidement.

Pour améliorer le temps de changement de vos pages, utilisez des photos de faible à moyenne résolution plutôt que de gros fichiers à haute résolution. Parce que plus vos images seront grandes et détaillées, plus votre site sera lent.

Si votre site est lent pour d’autres raisons et que vous n’arrivez pas à trouver de solution, demandez l’aide d’un développeur. Évitez les sites Web en Flash, qui sont lents à charger, et ne surchargez pas vos pages. L’expérience des acheteurs ne sera que meilleure.

Conseil no 4 : Ne pas sous-estimer la valeur d’un site bien conçu

Un site Web bien conçu, c’est-à-dire attrayant et pratique, joue pour beaucoup dans le succès d’un magasin en ligne. Michele recommande de penser aux points suivants au moment de concevoir votre site :

Créer un site facile à consulter

« Les clients doivent pouvoir trouver vos produits facilement. Une interface conviviale, ça vous rapportera. »

Pour créer un site à la hauteur des attentes des acheteurs, vous pourriez avoir besoin de l’aide de quelqu’un qui s’y connaît, comme un concepteur qualifié. Si vous ne pouvez pas vous permettre d’embaucher un expert, utilisez une plateforme de création de sites Web, comme Magento et Shopify. Elles offrent des thèmes attrayants, pratiques et faciles à personnaliser.

Faire ressortir le bouton ACHETER

Un bouton ACHETER bien voyant : voilà ce qui incite à l’action.

« Mes ventes ont augmenté de 3 % quand j’ai mis mon bouton ACHETER en rouge. C’est la meilleure couleur pour optimiser le taux de conversion », affirme Michele.

Penser simplicité

Un site Web simple et épuré peut tout à fait être attrayant et fonctionnel. « Ne surchargez pas trop vos pages. Optez pour de bonnes photos, des descriptions claires et brèves », conseille Michele.

Offrir une procédure de commande simple

« Assurez-vous que votre procédure de commande est rapide et facile à remplir », indique Michele.

Pour les clients pressés, il n’y a rien de pire qu’une procédure de commande compliquée. La plupart des consommateurs s’attendent à un passage à la caisse simple et rapide. Autrement, ils abandonneront leur panier.

Autre point important : les renseignements entrés au moment de la commande. Évidemment, ils doivent être exacts. Un client qui saisit la mauvaise adresse de livraison pourrait bien ne jamais recevoir sa commande… et ne plus jamais faire affaire avec vous. Heureusement, « Postes Canada a un outil très pratique qui complète automatiquement les adresses des clients. C’est vraiment un plus pour la conversion », ajoute Michele.

En suivant les conseils de Michele, vous serez sur la bonne voie pour lancer un magasin en ligne prospère. Ne manquez pas la quatrième partie de notre cours accéléré sur la vente en ligne pour en savoir plus.

Économisez avec Postes Canada

Inscrivez-vous à Solutions pour petites entreprises de Postes CanadaMC pour économiser gros.

S’inscrire