L’exécution automatisée des commandes : de quoi s’agit-il et quand est-elle indiquée pour votre entreprise?

Postes Canada

Dave Mack est vice-président, Commerce de détail omnicanal, à Logistique SCI. Il est responsable des stratégies d’intégration verticale. Il cumule une riche expérience en ventes, en cybermarchandisage et en marketing numérique et a occupé des postes clés à La Source, RadioShack, Sears. SCI est un partenaire d’approvisionnement d’échelle nationale pour Walmart.ca, ToysRUs.ca, Rogers Sans-fil, Dollar Tree, DeSerres et Sears, entre autres.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’exécution automatisée des commandes

Réussir dans le domaine du commerce omnicanal nécessite de l’audace, de l’imagination et des efforts constants pour équilibrer la qualité, les dépenses et le revenu. Il est essentiel de cerner les occasions d’économies et d’en profiter.

Simplifier l’exécution des commandes – qui constitue une grande part des coûts de tout détaillant en ligne – peuvent entraîner des économies importantes, particulièrement parce que ces coûts ne font qu’augmenter à mesure que le volume de vos commandes croît.

Au Canada, la plupart des opérations d’exécution des commandes consistent à entreposer la marchandise sur des étagères conventionnelles, à l’en retirer et à l’emballer manuellement. Bien que relativement simple à mettre en place, cette méthode nécessite beaucoup d’espace en entrepôt et de nombreuses ressources de main-d’œuvre. À mesure que les volumes augmentent, les opérations conventionnelles deviennent de plus en plus difficiles et votre potentiel de rendement du capital investi (RCI) si vous automatisiez l’exécution de vos commandes n’en finit plus de croître…

Ce billet vous offre un aperçu des modèles d’exécution automatisée des commandes, des raisons pour lesquelles vous en entendez maintenant parler autant et des facteurs que vous devriez considérer lorsque vous vous demanderez si cette solution convient à vos activités de cybercommerce.

Qu’est-ce que l’exécution automatisée des commandes?

Il existe une occasion pour bon nombre de tâches liées à l’exécution des commandes, comme la réception, la mise de côté, l’entreposage, le retrait, le prélèvement, l’emballage, l’étiquetage et l’expédition, qui sont effectuées par de l’équipement mécanisé tel que des convoyeurs, des modules d’entreposage, des trieuses et des robots.

Pourquoi entendons-nous parler autant de l’exécution automatisée dernièrement?

De nouvelles tendances font croître le besoin d’automatiser l’exécution des commandes, notamment :

  • La constante diminution de la main-d’œuvre en entrepôt et la hausse des salaires rendent le coût de l’investissement pour l’automatisation plus attrayant.
  • Les coûts de l’automatisation et de l’équipement mécanisé connexe baissent à mesure que l’adoption du procédé croît.
  • La concurrence accrue et la recherche de rentabilité exigent les coûts les plus bas possible pour exécuter les commandes des clients.
  • La hausse de la demande pour une exécution rapide, voire le jour même, nécessite des procédés de prélèvement plus rapides.
  • Les volumes plus élevés du cybercommerce constituent une bonne raison d’adopter l’exécution automatisée.
  • Les fournisseurs de logistique de tierce partie (3PL) qui permettent de regrouper les opérations de différents clients favorisent l’automatisation.

Quels sont les avantages de l’automatisation?

Selon les tâches d’exécution des commandes qui sont automatisées et l’équipement utilisé pour les effectuer, les avantages possibles comprennent :

  • une utilisation plus judicieuse de l’espace, réduisant le besoin d’ajouter des pieds carrés coûteux;
  • la réduction des coûts de traitement unitaire;
  • la diminution de main-d’œuvre;
  • une plus grande capacité de traitement des commandes;
  • une meilleure qualité de service;
  • des commandes mieux exécutées, avec moins d’erreurs.

Quand est-il indiqué d’investir dans l’automatisation?

Il faut tenir compte de nombreux facteurs, les plus importants étant les suivants :

  • des volumes élevés de commandes (5 000 commandes ou plus par jour);
  • des produits de taille, de forme et de poids semblables qui peuvent être placés dans du matériel d’emballage de format similaire (de nombreux systèmes exigent un nombre minimal de formats de boîtes);
  • les coûts de main-d’œuvre élevés actuels (qui vont souvent de pair avec le manque de main-d’œuvre);

Quelques exemples d’automatisation

  • Cartonneuse et formeuse de boîte – Converts and opens flat boxes and applies tape without human intervention. The carton is carried to the pick area by an overhead delivery belt. This saves human order pickers work effort and walking time.
  • Prélèvement acheminé par transporteur, avec système de gestion d’entrepôt SAP et terminaux portatifs à radio fréquence (RF) – Ce module convertit et ouvre les boîtes à plat et applique le ruban adhésif sans intervention humaine. La boîte est transportée dans l’aire de prélèvement par un convoyeur aérien. Cela permet de réduire l’effort et le temps de marche des employés responsables de la préparation des commandes.
  • Balance sur le convoyeur indiquant le poids total de la commande pour vérifier la quantité de la commande – Cette balance vérifie si le poids total de chaque commande correspond au poids calculé par le système. Si le poids ne correspond pas, la commande est envoyée pour être vérifiée par un employé, ce qui réduit la quantité de commandes erronées et améliore l’expérience des clients.
  • Insertion automatisée des manuels dans les boîtes, et impression, pli et insertion automatisée des bordereaux d’emballage dans les boîtes – Ce procédé se fait sans intervention humaine dans la zone d’emballage pendant que les commandes sont déplacées par convoyeur.
  • Fermeture automatisée des boîtes prêtes à l’expédition, impression et application de l’étiquette d’expédition – Toutes les boîtes sont placées sur l’unité de fermeture par un opérateur. Le ruban adhésif est appliqué automatiquement, ce qui réduit les besoins de main-d’œuvre et le temps requis pour préparer les boîtes. Ensuite, le système imprime automatiquement l’étiquette d’expédition et un bras robotisé l’applique sur la boîte. Le convoyeur transporte la boîte étiquetée à la zone de tri automatisé.
  • Tri automatisé des boîtes vers les voies d’expédition facilitant les sauts de zone – Toutes les boîtes comportant un code à barres sont automatiquement triées et envoyées à la voie d’expédition appropriée, éliminant beaucoup de travail manuel. Cela réduit aussi les erreurs humaines qui peuvent faire en sorte que des boîtes sont expédiées vers la mauvaise destination. Rectifier de telles erreurs augmente les frais.

À plus long terme, l’exécution automatisée des commandes contribue à la fidélisation de la clientèle, parce qu’elle permet un plus grand nombre de commandes exécutées correctement et en moins de temps. Cela entraîne davantage de commentaires positifs, si précieux dans le monde du cybercommerce.