Vous cherchez à attirer les Y canadiens? Apprenez d’abord à les connaître

Postes Canada

Nés entre 1982 et 2000, les Y représentent la première génération véritablement branchée. Presque tous les détaillants font des membres de cette génération leur priorité, ne négligeant aucun effort pour comprendre ce qui intéresse, motive et fait le bonheur de ce groupe influent.

Il ne s’agit pas d’une tâche facile. La présence grandissante des appareils mobiles signifie qu’ils peuvent rester branchés en tout temps et les stratégies de vente au détail doivent être adaptées à cette réalité. Néanmoins, la génération Y représente une formidable occasion pour les détaillants futés de conquérir une part de ce marché.

80 % des Canadiens font maintenant des achats en ligne et les Y sont responsables de 33 % de tous les achats en ligne au Canada. Par conséquent, il est essentiel pour les cybercommerçants de comprendre ce qui influence les habitudes d’achat de ce groupe.

Qu’il s’agisse de dynamiser votre marketing mobile ou de cibler les groupes sociaux plutôt que les groupes d’âge, vous pouvez gagner du terrain auprès de ce segment important. Une nouvelle étude de Postes Canada peut vous aider puisqu’elle fournit un portrait détaillé de ce segment d’acheteurs et explique pourquoi il représente une telle possibilité de croissance dans le secteur du cybercommerce.

Transformation des habitudes d’achat

Génération la plus diversifiée n’ayant jamais existée, la génération Y est aujourd’hui composée d’adultes dans leur vingtaine et trentaine qui sont de plus en plus prospères. Bon nombre d’entre eux bâtissent une carrière, élèvent des enfants et vivent dans leur propre maison; ce qui signifie que leurs dépenses devraient égaler, voire dépasser, celles de toutes les autres catégories démographiques.

La génération Y représente déjà 35 % des hyper acheteurs, effectuant au moins 25 achats par année. Ce nombre devrait s’accroître considérablement.

Vous trouverez ci-dessous une présentation du profil de la génération Y canadienne et les raisons pour lesquelles ce groupe mérite votre attention.

Différents segments, besoins changeants

Tous les Y ne sont pas pareils, évidemment. En fait, ce groupe est composé de quelques sous-segments importants :

Il va sans dire que chacune de ces catégories a des besoins et des désirs différents en ce qui a trait au magasinage en ligne – qu’il s’agisse des catégories de produits qu’ils achètent ou de leurs attentes quant au délai de livraison.

Vous devez diviser la population et utiliser des critères précis pour dresser le portrait de votre acheteur idéal et offrir à ces acheteurs potentiels les expériences auxquelles ils s’attendent.

Une nouvelle étude de Postes Canada se penche sur les acheteurs Y et le commerce électronique.

Obtenir le livre blanc

Branchés et exigeants

Les Y sont particulièrement habiles dans la recherche de leurs achats à l’aide des outils technologiques (appareils mobiles, applications et médias sociaux). D’ailleurs, 20 % d’entre eux comparent régulièrement les prix d’un éventail de commerçants. De plus, ils s’attendent à un parcours d’achat intégré et transparent; peu importe le canal, et ce, dès le départ.

Chaque canal doit appuyer les autres de sorte à favoriser l’engagement. Et ensemble, ils doivent être simples à utiliser.

Par exemple, Amazon est un chef de file puisque l’entreprise trouve des solutions qui réduisent tout type de difficulté. Amazon Prime, expédition gratuite, commande en un seul clic; des innovations qui visent à éliminer les obstacles pouvant gêner les clients.

Compte tenu du penchant des Y pour le partage de leurs expériences, le contenu généré par l’utilisateur représente un autre élément important de leur décision d’achat. Les Y parlent franchement de ce qu’ils aiment et n’aiment pas. Ils font souvent part de leurs opinions à leur famille et à leurs amis.

C’est pourquoi il est essentiel de tirer parti des médias sociaux (31 % des Y consultent les évaluations et les critiques avant d’acheter) avec ce groupe. Lorsqu’ils se commettent, les Y peuvent rapidement devenir des porte-parole pour votre entreprise.

Cependant, la mauvaise presse se propage tout aussi rapidement. Par exemple, 34 % des Y mentionnent qu’une expérience décevante à l’étape de la livraison peut les amener à ne plus acheter auprès d’un détaillant.

Voici des éléments qui motivent les acheteurs de la génération Y au Canada.

Une influence croissante sur le cybercommerce au Canada

Technophiles, les Y utilisent la technologie pour se protéger. Ils passent beaucoup de temps à rechercher des renseignements sur les produits, ils consultent fréquemment les critiques et les évaluations d’autres utilisateurs. Pour ce faire, ils utilisent de plus en plus leurs appareils mobiles.

Les habitudes d’achat de plus en plus raffinées des Y se transmettent également aux générations antérieures, ce qui nourrit une période de croissance des ventes en ligne prolongée; une raison de plus d’avoir la génération Y de son côté.

Attirer l’attention des Y

Voyez comment reconnaître et attirer ces acheteurs importants pour votre entreprise

Obtenir le livre blanc