Votre stratégie de marketing pour 2016 est-elle complète?

7 minutes de lecture

Pour éviter de se faire damer le pion par leurs concurrents, les spécialistes du marketing savent qu’ils doivent se tenir au fait des tendances et miser sur les nouveaux outils et technologies qui s’offrent à eux.

Cela dit, qu’il s’agisse de médias sociaux, de plateformes mobiles ou de sites Web, l’engouement pour les nouvelles tendances peut accaparer une portion exagérée de votre budget et ainsi réduire l’engagement et la portée de votre marque auprès des consommateurs.

À lire également : Trois résolutions pour que votre petite entreprise parte du bon pied en 2016

Alors, où les entreprises doivent-elles concentrer leurs ressources de marketing limitées? La réponse change selon l’entreprise et selon le moment. L’essentiel est de déterminer ce qui a été efficace et quelles possibilités s’offrent maintenant à vous, puis de vous assurer que les stratégies que vous avez choisies sont réellement applicables.

Le publipostage est le support parfait pour votre prochaine campagne

Télécharger INSPIRACTIONS

Misez-vous efficacement sur la technologie mobile?

L’importance de la recherche mobile, de l’optimisation et de la fidélisation des consommateurs (en fait, de leur engouement croissant pour les plateformes mobiles) est maintenant abordée dans le guide sur le marketing moderne – mais assurez-vous d’utiliser efficacement ces technologies. Par exemple, il est essentiel que votre site Web actuel soit compatible avec les appareils mobiles.

Lorsqu’on les consulte à l’aide d’un appareil mobile, les sites Web conçus pour les ordinateurs de bureau ne sont pas très efficaces pour convertir les visiteurs en clients. Dans bien des cas, le texte est trop petit, les liens sont difficiles à atteindre et les appels à l’action ne sont pas visibles – en supposant que les acheteurs n’aient pas déjà quitté l’application. Par exemple, les pages d’applications mobiles dont le chargement dépasse les 2 ou 3 secondes génèrent habituellement un taux élevé d’abandon (article en anglais seulement) puisqu’elles font fuir les visiteurs impatients.

N’oubliez pas que, étant donné qu’ils sont toujours branchés à Internet, les utilisateurs d’appareils mobiles visionnent beaucoup plus de contenu que les utilisateurs d’ordinateurs de bureau. En optimisant votre site pour les appareils mobiles dès l’étape de conception (par exemple, en le configurant pour que l’utilisateur puisse faire défiler le texte), vous garderez les consommateurs dans votre écosystème au lieu de les faire fuir avec des expériences incompatibles.

Une autre façon de joindre les consommateurs consiste à utiliser des applications mobiles pour les informer des nouveaux produits et des promotions en vigueur. Par exemple, des offres réservées aux utilisateurs de votre application mobile peuvent inciter ces derniers à faire affaire avec vous plus régulièrement. Vous pouvez également utiliser des fonctions de localisation (article en anglais seulement) pour proposer des offres uniques en fonction des jours fériés, des conditions météorologiques ou d’autres événements.

A&W récemment lancé une campagne mobile (article en anglais seulement) qui a remporté beaucoup de succès et qui mettait en vedette le tout dernier ajout à la Famille Burger. Les acheteurs qui acceptent l’offre reçoivent par message texte un bon échangeable dans les restaurants A&W participants ainsi qu’une invitation à s’inscrire à son club VIP afin de recevoir d’autres offres spéciales. L’adoption d’une stratégie de « consentement » semblable lors de l’élaboration de votre liste de clients cibles peut vous aider à établir un contact direct avec eux et faire croître votre base de données actuelle.

Les consommateurs chercheront toujours les meilleurs outils pour uniformiser et simplifier leur magasinage. Votre entreprise est-elle prête à offrir une fonction de paiement mobile? À mesure que des services comme Apple Pay et d’autres applications de paiement mobile gagneront en popularité, les détaillants auront de moins en moins recours aux appareils de point de vente traditionnels, entre autres.

Le paiement mobile pourrait rapidement devenir la norme. Environ 21 % des transactions de la société Starbucks aux États-Unis sont déjà effectuées à l’aide d’appareils mobiles. Starbucks a ajouté de la valeur à sa plateforme de paiement mobile en l’intégrant à son système de commande. Les consommateurs assoiffés peuvent maintenant passer une commande et la payer avant même de mettre les pieds dans un magasin.

Vous voulez en savoir plus à ce sujet? Utilisez l’outil convivial de Google pour le savoir.

Votre contenu passera-t-il le test?

Le marketing de contenu représente déjà l’un des aspects les plus importants de la promotion du cybercommerce, et son importance devrait augmenter encore plus en 2016. Selon une étude (en anglais seulement), 93 % des entreprises prévoient maintenir ou augmenter leurs investissements dans le contenu au cours de l’année à venir. Suivez-vous la tendance?

Étant donné qu’un nombre croissant de marques évoluent vers la publication de contenus, la publicité doit aller au-delà de la simple information et véhiculer des messages évocateurs qui sont optimisés pour différentes plateformes tout en répondant aux besoins de différents publics.

Les consommateurs aiment partager du contenu visuel, comme des vidéos, des photos et des images. Au lieu de vous contenter de billets de blogue axés sur certains produits, songez à investir dans du contenu visuel et des médias de haute qualité susceptibles d’être diffusés à grande échelle (article en anglais seulement) afin d’accroître la notoriété de la marque et l’interaction. À titre d’exemple, voici ce que le fournisseur de matériel d’artisanat Michaels présente sur sa chaîne YouTube (en anglais seulement).

D’autres entreprises futées se positionnent en tant qu’experts de leur domaine afin d’influencer le comportement des acheteurs. La société Lee Valley Tools, une pionnière dans le domaine du cybercommerce au Canada, stimule les ventes par catalogue et en magasin en commanditant deux bulletins destinés à ses principaux clients, les jardiniers et les spécialistes du travail du bois.

Source: leevalley.com

De son côté, le fournisseur de matelas Casper se présente comme un expert du sommeil. Son site Web, Van Winkle’s (en anglais seulement), traite de tout ce qui se rattache à ce domaine, qu’il s’agisse des avantages de la lecture avant le coucher ou de l’incidence du sommeil sur le quotidien des consommateurs.

Vous voulez en savoir plus à ce sujet? Examinez le contenu élaboré par vos concurrents et les médias utilisés.

Vos publicités seront-elles vues?

De nombreux internautes disent ne pas aimer les publicités intempestives qui se superposent au contenu, qui analysent leur comportement ou qui ralentissent le chargement des pages. Par conséquent, ils les bloquent. En fait, on compte actuellement quelque 198 millions d’utilisateurs de logiciels de filtrage dans le monde entier, selon des données récentes (en anglais seulement).

La solution, bien entendu, est de présenter aux consommateurs des contenus qui ressemblent moins à des publicités et davantage à des articles ou des vidéos. Mais ces publicités soi-disant « originales » fonctionnent uniquement lorsque le contenu utilisé pour mettre les marques en valeur est régulièrement renouvelé. Avez-vous cette capacité?

Certains experts de l’industrie prédisent que l’augmentation de l’utilisation des logiciels de filtrage ne fera qu’alimenter les conflits entre les spécialistes du marketing et les consommateurs. Étant donné la popularité croissante de ces outils, les annonceurs devront trouver de nouvelles façons de joindre les consommateurs, notamment en faisant appel à des tiers pour s’assurer que les publicités atteignent leur cible.

À titre d’exemple, un service (article en anglais seulement) détecte les visiteurs qui utilisent des logiciels de filtrage et affiche un message de bienvenue présentant les avantages du site Web et expliquant que le contenu ne peut pas s’afficher de façon optimale en présence de tels logiciels. Si l’utilisateur ne désactive pas son logiciel de filtrage, le système refusera d’afficher le contenu du site jusqu’à la désactivation du logiciel. En dernier recours, le système outrepassera tous les logiciels de filtrage et présentera quand même la publicité.

Vous voulez en savoir plus à ce sujet? Évaluez le contenu et la rentabilité de vos campagnes publicitaires.

Êtes-vous prêt pour la réalité augmentée?

Les téléphones intelligents font le pont entre l’univers physique et l’univers numérique, tout particulièrement lorsqu’un élément numérique est superposé à un objet physique afin d’accroître l’expérience sensorielle. La réalité amplifiée propose des éléments audio, des vidéos et des techniques d’imagerie pour attirer l’attention des consommateurs avec originalité.

Cela vous semble trop calculé? Peut-être, mais un rapport récent (en anglais seulement) prévoit que les revenus liés à la réalité amplifiée s’élèveront à 600 milliards de dollars d’ici 2016, plus particulièrement dans des secteurs comme le tourisme, la cyberformation et le cybercommerce.

Voici un exemple récent : Dans le cadre de sa campagne « Legendary 7 », qui met en vedette les sept cultivateurs d’orge du monde entier qui alimentent la brasserie Heineken, celle-ci a lancé des bouteilles dotées d’un code à barres (article en anglais seulement). En balayant les étiquettes des bouteilles à l’aide d’une application de réalité augmentée, les utilisateurs accèdent à une expérience immersive comprenant un film d’animation et des renseignements sur les cultivateurs.

Source: Sustainly.com

Vous voulez en savoir plus à ce sujet? Trouvez des façons d’attirer davantage l’attention sur vos produits et services grâce à la réalité augmentée.

Tout nouveau, tout beau? Oui, mais…

Même s’il est essentiel pour les spécialistes du marketing d’adopter de nouvelles approches et technologies, ne négligez jamais les concepts qui ont déjà fait leurs preuves. Avec son efficacité éprouvée pour fidéliser les consommateurs à l’égard d’une marque, le publipostage continue de surpasser ses homologues numériques, même si ces derniers se multiplient.

En fait, le publipostage s’est lui-même amélioré grâce à ces nouvelles technologies, et ce, de nombreuses façons. Le courrier physique, par exemple, demeure toujours idéal pour inciter d’éventuels clients à visiter une page Web ou à faire des achats en ligne, ou encore pour recueillir des renseignements à leur sujet.

De plus, même si la publicité numérique attire rapidement le regard du consommateur, les médias physiques retiennent son attention plus longtemps, ce qui suscite une plus grande réaction émotionnelle.

Le temps de traitement visuel du publipostage est également plus court que celui associé aux médias numériques puisqu’il exige moins d’effort cognitif, ce qui le rend beaucoup plus persuasif pour la reconnaissance de la marque. Cela est particulièrement vrai lorsque des éléments créatifs font appel à des sens autres que le toucher. Plus les sens sont stimulés, plus le cerveau est attentif et plus votre marque fait sa place dans l’esprit des consommateurs.

Vous voulez en savoir plus à ce sujet? Obtenez de l’aide pour faire le pont entre l’univers physique et l’univers numérique. Communiquez avec un expert du Marketing Intelliposte.

En savoir plus : Le retour en force de l’imprimé : S’inspirer d’IKEA, de Canadian Tire et de Facebook

Concrétisez vos idées

Communiquez avec nous dès aujourd'hui pour savoir comment Postes Canada peut vous aider à obtenir des résultats réels en ajoutant des solutions de publipostage à votre stratégie de marketing.

Parler à un expert