Un timbre émis pour les 150 ans du Canada célèbre ses innovations en robotique

L’astronaute Jeremy Hansen dévoile le timbre Canadarm en l’honneur des réalisations du Canada dans les domaines de la robotique, de la science et de la technologie.

 
À environ 9 h (HE) le 13 novembre 1981, le Canadarm a été lancé dans l’espace à bord de la navette spatiale Columbia pour la toute première fois. Cette merveille d’ingénierie canadienne pesait moins de 480 kilogrammes et elle pouvait soulever des charges de plus de 30 000 kilogrammes, l’équivalent d’un autobus, en consommant moins d’électricité qu’une cafetière.

 

 
« Le bras se déploie et il fonctionne à merveille. Ses mouvements sont beaucoup plus souples qu’ils l’étaient pendant les simulations de formation », avait rapporté l’astronaute Richard Truly au Centre de contrôle de mission. Une heure plus tard, alors que la navette survolait les États-Unis, les premières images étaient transmises au sol : on pouvait voir un immense bras robotique dans une position de « V » inversé positionné au-dessus de la soute de la navette et affichant le mot-symbole « Canada ».

 

Une source d’inspiration pour les générations futures

 
Possiblement la plus grande réalisation robotique du Canada, le premier Canadarm a été conçu en 1974 grâce à la collaboration des sociétés Spar, CAE et DSMA Atcon, et du Conseil national de recherches du Canada (CNRC). Tout a commencé en 1969, lorsque la NASA a vu pour la première fois un robot que la firme canadienne DSMA Atcon avait mis au point pour le chargement de combustible dans des réacteurs nucléaires. Peu de temps après, une proposition de bras robotique capable de déployer et de saisir du matériel à partir de la soute de la navette spatiale a été élaborée. La NASA était emballée par ce projet et le gouvernement du Canada a investi 108 millions de dollars pour la conception, l’assemblage et la mise à l’essai du premier modèle de Canadarm.

 
Partie importante du projet de la navette spatiale de la NASA, le bras robotique a servi à déplacer du matériel, des satellites et des astronautes pendant plus de 30 ans avant d’être mis à la retraite à la fin du programme en 2011. Ses mouvements précis et son rendement exceptionnel ont permis au Canada de démontrer ses capacités d’innovation et son savoir-faire en robotique à l’international.

Le président-directeur général de Postes Canada, Deepak Chopra, et l’astronaute de l’Agence spatiale canadienne Jeremy Hansen ont dévoilé ensemble le timbre consacré au Canadarm.

 
L’astronaute de l’Agence spatiale canadienne Jeremy Hansen a dévoilé le timbre consacré au Canadarm lors d’une cérémonie à l’école publique Glen Ames Senior de Toronto. Il a rencontré des élèves de 7e et de 8e année du club de robotique de l’établissement qui se rendront bientôt en Californie pour participer à une compétition internationale de robotique. Ils ont pour mission de concevoir, de construire et de programmer un robot fait entièrement de pièces de Lego qui permet de résoudre un problème concret. L’équipe a créé PetPortion, un robot qui peut gérer le poids d’un animal de compagnie en lui donnant automatiquement la bonne quantité de nourriture selon son poids et son niveau d’activité quotidien. L’équipe, qui a remporté des prix au cours des deux dernières années pour ses créations en robotique, espère décrocher la première place à la compétition internationale de cette année grâce à son invention.

De g. à dr. : Megan F., Satchel G., Elizabeth F., Brenden G., Alexander S., Luke Martin (enseignant et entraîneur du club de robotique de l’école publique Glen Ames Senior), Kristina Wessenger-MacDonald (directrice, école publique Glen Ames Senior), Deepak Chopra, président-directeur général de Postes Canada, Jeremy Hansen, astronaute de l’Agence spatiale canadienne, Robbie C., Matthias P., Daniel B., Nathaniel Erskine-Smith (député fédéral de Beaches—East York), Arion H., Olivia Terenzio (entraîneure adjointe), Aidan B.

 
Le timbre Canadarm est le troisième d’un jeu de 10 soulignant le 150e anniversaire de la Confédération. Chaque vignette célèbre un moment emblématique de l’histoire du Canada depuis son centenaire en 1967. Les autres timbres seront dévoilés un à un dans des villes à l’échelle du pays. Le dernier sera révélé le 1er juin.


Cliquez ici pour ouvrir le Pli Premier Jour officiel.

 

De nouvelles technologies dérivées du Canadarm

 
La conception du Canadarm a marqué le début d’une étroite collaboration entre le Canada et la NASA en ce qui concerne les vols spatiaux habités. Huit astronautes canadiens sont allés dans l’espace dans le cadre de 16 missions à bord d’une navette spatiale ou de la Station spatiale internationale (SSI) : Roberta Bondar, Marc Garneau, Chris Hadfield, Steve MacLean, Julie Payette, Robert Thirsk, Bjarni Tryggvason et Dave Williams. Actuellement, le Canada compte deux astronautes actifs : David Saint-Jacques et Jeremy Hansen. Deux autres astronautes seront présentés cet été.

 
L’Agence spatiale canadienne considère que la création du Canadarm a mené à celle d’une nouvelle génération de robots canadiens destinés à des applications spatiales, médicales et industrielles :

  • Canadarm2 : Le Canadarm2 est un bras robotique de 17 mètres de longueur qui a assemblé la SSI dans l’espace. Il a été créé par la société MacDonald, Dettwiler and Associates Ltd. (MDA) à Brampton, en Ontario. On l’utilise régulièrement pour saisir des vaisseaux cargo, et déplacer des fournitures, du matériel et même des astronautes.
  • Dexter : Le robot le plus perfectionné jamais construit, Dextre effectue des travaux d’entretien et de réparation, comme le changement de batteries et le remplacement de caméras à l’extérieur de la SSI. Il peut se fixer au bout du Canadarm2 ou se laisser transporter par la Base mobile.
  • neuroArm : Ce robot permet aux chirurgiens d’utiliser avec une grande précision des instruments miniaturisés comme des lasers-bistouris et d’effectuer des interventions sur les tissus mous, d’insérer des aiguilles et faire des sutures et des cautérisations. Résultat d’une collaboration entre MDA et l’Université de Calgary, le neuroArm est le premier bras robotique au monde capable d’effectuer des opérations à l’intérieur d’appareils d’imagerie par résonance magnétique (IRM). Depuis 2008, il a été utilisé sur des dizaines de patients.
  • Applications industrielles : La technologie robotique du Canadarm est également mise à profit pour l’entretien des centrales nucléaires, les activités de soudage ou de réparation des pipelines qui parcourent le fond marin, l’entretien à distance des lignes de transport d’électricité ou la récupération de déchets radioactifs ou dangereux.

 
Le Canadarm est un exemple de ce que les Canadiens peuvent réaliser en alliant collaboration et pensée novatrice. Cette prouesse technologique historique continuera d’inspirer les prochaines générations de scientifiques et d’ingénieurs canadiens qui mettront au point de nouvelles technologies pour faire du monde un endroit meilleur, plus moderne et plus sûr.

 

Voici les autres timbres dévoilés jusqu’à présent dans le cadre de notre programme Canada 150 :

 
Expo 67
La Constitution
Le mariage égal
La route transcanadienne
Le Marathon de l’espoir

 
Prochain lancement : Le 30 mai 2017

 

 

Vous voulez lire d’autres articles de Postes Canada?

Inscrivez-vous pour recevoir des mises à jour