Un timbre Canada 150 célèbre Terry Fox et son Marathon de l’espoir

La famille Fox participe au dévoilement d’un nouveau timbre en hommage au symbole et héros canadien.

 
Le cancer avait pris sa jambe. Mais pas son énergie.

 
Au cours de son Marathon de l’espoir au printemps et à l’été 1980, Terry Fox court sous la neige, la pluie et la chaleur accablante. Et souvent en dépit d’une vive douleur.

 
En 143 jours, il parcourt une distance de 5 373 kilomètres avec une jambe artificielle afin d’amasser des fonds pour la recherche contre le cancer, à un rythme de marathonien d’environ 42 kilomètres chaque jour. Des ampoules au pied gauche et des blessures sanglantes à sa jambe amputée ne l’arrêtent pas.

 

« Combien de gens font quelque chose en quoi ils croient vraiment? Je voudrais que les gens réalisent que tout est possible; il suffit d’essayer. Avec de la volonté, les rêves peuvent se réaliser. » – Terry Fox

 
Il a tôt fait de gagner le cœur des Canadiens.
 

Il est un symbole et un héros canadien, et une source d’inspiration pour le pays encore aujourd’hui.

 
Postes Canada commémore son exploit exceptionnel grâce à un timbre qui rend hommage au Marathon de l’espoir, l’un des 10 moments inoubliables des 50 dernières années au Canada.

 

Dévoilement du timbre dans la ville où le Marathon de l’espoir a commencé

Judith Fox, la sœur de Terry, était présente aujourd’hui pour dévoiler le timbre lors d’une cérémonie à l’hôtel de ville de St. John’s, à Terre-Neuve-et-Labrador, la ville où le marathon a commencé. Le timbre en forme de feuille d’érable met en vedette Terry Fox en pleine course et portant son célèbre t-shirt du Marathon de l’espoir.

 
Des enfants ont également participé à la cérémonie, où ils ont fièrement présenté des affiches qui expliquaient comment Terry Fox les a inspirés à croire en l’atteinte de tous leurs objectifs.

 
Terry Fox est âgé de seulement 18 ans lorsqu’il se fait amputer la jambe en raison d’un cancer des os. Il n’oubliera jamais les jeunes enfants qu’il croise au service d’oncologie et jure de faire quelque chose pour eux. Il décide alors de parcourir le Canada dans l’espoir d’amasser un million de dollars pour la recherche sur le cancer.

 
Le 12 avril 1980, trois ans après son amputation, Terry Fox trempe sa jambe artificielle dans l’océan Atlantique à St. John’s.

 
C’est à cet endroit, à l’extrémité est du Canada, qu’il commence son Marathon de l’espoir. Depuis connu comme le « Kilomètre 0 », un monument et une statue y sont érigés pour commémorer l’événement.

terry fox

Cliquez ici pour ouvrir le Pli Premier Jour officiel.

 
Le timbre consacré au Marathon de l’espoir est le sixième d’un jeu de 10 soulignant le 150e anniversaire de la Confédération. Chaque vignette souligne une réalisation ou un moment emblématique de l’histoire de notre pays depuis son centenaire en 1967. Les 10 timbres sont dévoilés graduellement, un à un, jusqu’au 1er juin, dans des lieux symboliques à l’échelle du pays. Ils seront mis en vente le 1er juin.

 

Le long parcours d’un héros

Sans tambour ni trompette, un jeune homme entêté commence à jogger le long de routes isolées. Doug Alward, le meilleur ami de Terry Fox, le suit à bord d’une camionnette pour l’aider et recueillir les rares dons au fil du parcours.

 
La mission de Terry Fox soulève rapidement une vague de soutien à l’échelle nationale et les dons arrivent de toutes parts. Les Canadiens se rangent le long des routes pour encourager le jeune homme et remettre un don pour son marathon.

 
Terry Fox est encore à Terre-Neuve-et-Labrador lorsqu’il augmente son objectif et le fixe à 24 millions de dollars, ce qui représente un dollar par Canadien à l’époque.

 
Son frère Darrell se joint à lui au Nouveau-Brunswick alors que le marathon suscite de plus en plus d’intérêt.

 
À Ottawa, des partisans le saluent avec enthousiasme lorsqu’il effectue un botté d’honneur au début d’une partie de la Ligue canadienne de football. Des milliers de personnes envahissent la place Nathan Phillips Square au centre-ville de Toronto pour l’accueillir et faire des dons.

 
Il se trouve tout juste à l’extérieur de Thunder Bay, en Ontario, lorsqu’il doit interrompre son marathon le 1er septembre 1980. Après avoir parcouru plus de la moitié du Canada, il apprend que le cancer s’est propagé jusqu’aux poumons.

 
Cette nouvelle choque et attriste les Canadiens.

 
Terry Fox s’éteint le 28 juin 1981, un mois avant son 23e anniversaire.

 
Tout le pays pleure son départ. Mais tout le monde s’approprie aussi sa cause.

 

Un héritage qui se perpétue dans le monde entier

L’héritage de Terry Fox reste bien vivant grâce à la course annuelle Terry Fox qui se déroule aux quatre coins du monde. Des écoles portent son nom à l’échelle du Canada; toute une nouvelle génération de jeunes Canadiens sont ainsi inspirés à foncer pour réaliser leurs rêves.

 
La Fondation Terry Fox, qui organise la course annuelle Terry Fox, a amassé plus de 700 millions de dollars à l’échelle mondiale pour la recherche sur le cancer tandis que l’institut de recherche Terry Fox a pour mission d’améliorer les résultats chez les personnes atteintes de cancer.

 
De plus, sa détermination et sa remarquable réalisation ont changé la perception qu’avait le public des personnes handicapées et ont permis de réduire les obstacles auxquels elles sont confrontées. Terry Fox est la preuve qu’une seule personne peut changer les choses.

 
Il s’est taillé une place de choix dans notre cœur en plus de marquer notre mémoire.

 
Le Marathon de l’espoir fait partie des moments les plus marquants dans l’histoire du pays.

 
Terry Fox demeure un symbole de courage et d’espoir.

 

Voici les autres timbres dévoilés jusqu’à présent dans le cadre de notre programme Canada 150 :

 
Expo 67
La Constitution
Canadarm
Le mariage égal
La route transcanadienne
Nunavut
La Série du siècle
L’esprit paralympique et olympique

 

 

Vous voulez lire d’autres articles de Postes Canada?

Inscrivez-vous pour recevoir des mises à jour