Un timbre souligne deux fêtes célébrées par les musulmans au Canada et ailleurs dans le monde

Les musulmans, qui sont plus d’un million au Canada, sont fiers de vivre dans un pays où règnent la diversité et la démocratie. Ce groupe religieux est l’un des plus fervents et celui dont le nombre de fidèles connaît l’essor le plus rapide.

 
Postes Canada a émis aujourd’hui un timbre soulignant deux de leurs fêtes les plus importantes : l’Aïd al-Fitr et l’Aïd al-Adha. La vignette a été dévoilée en compagnie de membres des communautés musulmanes à Montréal (Québec) et à Richmond Hill (Ontario), une ville située au nord de Toronto.

 
Ce timbre consacré à l’Aïd est l’un de trois nouveaux timbres religieux qui seront émis cette année par Postes Canada. Ils témoignent de notre fierté de vivre dans un pays où la diversité fait partie intégrante de notre identité, tant sur le plan de la religion, que sur celui de la culture et des traditions. Plus tôt cette année, Postes Canada et India Post ont décidé de produire une émission conjointe de deux timbres historiques soulignant Diwali, la fête des Lumières célébrée par les hindous. Ils seront émis simultanément dans les deux pays à l’automne 2017. Un timbre consacré à Hanoukka, en l’honneur de la fête juive de huit jours qui a lieu en décembre, sera également émis.

eid

 
Les nouveaux timbres religieux suivent la tradition de longue date des timbres de Noël. Postes Canada émet des timbres de Noël chaque année depuis 1964. Ces dernières années, l’un d’entre eux illustrait une image sacrée reflétant la foi chrétienne et l’autre, un thème plus profane.

 

Aïd al-Fitr

L’Aïd al-Fitr souligne la fin du ramadan, le mois durant lequel les musulmans jeûnent de l’aube au crépuscule, l’une des pratiques les plus distinctives de l’islam. Aussi appelée fête de la Rupture du jeûne, elle a lieu le premier jour de chawwal, le dixième mois du calendrier musulman (vers le 26 juin 2017 au Canada). Le timbre sera mis en vente un mois avant l’Aïd al-Fitr. Le jour de l’Aïd al-Fitr, de nombreux musulmans se rassemblent dans des mosquées ou des espaces ouverts où ils récitent une prière rituelle. Les fidèles revêtent leurs plus beaux vêtements, ornent leurs maisons de lumières, offrent des friandises aux enfants, et visitent des amis ainsi que des proches.

 

Aïd al-Adha

L’Aïd al-Adha, ou fête du Sacrifice, commémore la volonté d’Abraham de sacrifier son fils en signe d’obéissance à Dieu. Cette fête marque également la fin du pèlerinage annuel du Hadj à la Kaaba, le lieu le plus sacré de l’Islam, qui se trouve à La Mecque, en Arabie saoudite. Elle se tient le dixième jour de dhou al-hijja, le douzième mois du calendrier musulman (vers le 2 septembre 2017, selon le moment où la nouvelle lune est visible).

 
Comme durant les festivités de l’Aïd al-Fitr, les fidèles récitent des prières rituelles, prennent des repas copieux, visitent des amis et des proches, offrent des cadeaux et accomplissent des actes de charité.

 

Un motif inspiré de l’islam

Au cœur du motif se trouve la phrase en arabe « Aïd Moubarak », qui se traduit en français par « Bonne fête de l’Aïd ». Elle figure sous un arc en tiers-point, qui symbolise la séparation entre l’espace sacré et le monde matériel dans la culture musulmane. Les bleus profonds et les tons chauds de doré et de jaune du timbre, ainsi que son motif géométrique, sont inspirés de l’architecture islamique. La nouvelle lune dans la partie supérieure du timbre représente le début de l’Aïd.

 

Les musulmans au Canada

La population de musulmans au Canada a dépassé le cap du million en 2011. Elle constitue maintenant plus de trois pour cent de la population totale du pays. Bon nombre d’entre eux sont arrivés au cours de la dernière décennie, tandis que la plupart des musulmans nés au Canada sont des Canadiens de deuxième génération.

 
Même s’ils sont nombreux à être de nouveaux arrivants, une étude réalisée en 2016 a révélé qu’ils sont au nombre des Canadiens montrant l’esprit le plus patriotique. Plus de 80 % d’entre eux ont dit être très fiers d’être Canadiens. Ils sont également tout aussi susceptibles que d’autres personnes au pays d’affirmer que leur identité canadienne est fort importante. Comme les autres Canadiens, ils estiment que les valeurs de liberté, de démocratie et de diversité du Canada sont ce qui fait de ce pays un endroit où il fait bon vivre. L’étude, intitulée Survey of Muslims in Canada 2016, a été menée par l’Environics Institute, la Fondation canadienne des relations raciales, des organismes de charité et d’autres partenaires.

 
En outre, le sondage a révélé que les musulmans s’entendent avec beaucoup de leurs compatriotes canadiens sur ce qu’ils aiment le moins, surtout après plusieurs semaines de températures froides : l’hiver au Canada.

 

Vous voulez lire d’autres articles de Postes Canada?

Inscrivez-vous pour recevoir des mises à jour