La note de service qui a incité Postes Canada à penser comme une jeune entreprise

Le président-directeur général, Deepak Chopra, dans le Globe & Mail.

À propos d’innovation et de leadership et des défis auxquels fait face une entreprise fondée sur l’économie traditionnelle dans un monde numérique

En 2011, le président-directeur général de Postes Canada, Deepak Chopra, nouvellement titulaire du poste, a reçu une note de service dans laquelle on lui demandait d’éliminer la toute petite équipe chargée de l’innovation. Bien que Postes Canada sortait à peine d’une récession et faisait face à une érosion très rapide du courrier, il a décidé de prendre d’abord le temps de rencontrer l’équipe et de savoir sur quoi elle travaillait.

Il a découvert que, malgré des ressources très limitées, cette équipe travaillait discrètement à développer une application mobile qui allait permettre aux clients de Postes Canada de repérer leurs colis, en plus de trouver des bureaux de poste et des codes postaux. Au lieu de l’éliminer, il a décidé de lui donner ce dont elle avait besoin pour réussir le lancement de ce service.

En mai dernier, M. Chopra a écrit une chronique pour le Globe & Mail sur la façon dont cette décision allait devenir un point tournant pour Postes Canada : L’entreprise et ses employés ont découvert que l’innovation devait être au devant de la scène, vu la nécessité de participer à la révolution numérique.

Il est à la fois formidable et difficile pour les grandes entreprises de s’adapter aux tendances actuelles et de faire place à l’innovation. Mais l’article de M. Chopra montre que les possibilités sont là, à condition que ceux qui tiennent les rênes soient prêts et que les joueurs soient passionnés.

Veuillez noter que cet article du Globe and Mail a été publié en anglais seulement.

Lire l’article

Deepak

Vous voulez lire d’autres articles de Postes Canada?

Inscrivez-vous pour recevoir des mises à jour