Postes Canada souligne le centenaire des Toronto Maple Leafs

Une réplique d’un écusson en tissu célèbre cette équipe légendaire du hockey canadien

 
« Le trophée commémoratif Calder est remis à… »

 
Nous sommes le 21 juin 2017. Le T-mobile Arena à Las Vegas affiche complet dans le cadre du Gala de la LNHMD 2017. L’aréna est rempli de jeunes athlètes tirés à quatre épingles.

 
Alors que la Recrue de l’année 2017 reçoit les félicitations de ses proches avant de se diriger promptement vers la scène, l’annonceur souligne l’importance de cette consécration.

 
« Auston Matthews est le premier joueur des Toronto Maple Leafs à remporter ce prix depuis Brit Selby en 1966. »

 
Auston Matthews, le premier choix au repêchage 2016 de la LNHMD, est déclaré vainqueur avec 164 des 167 votes de première place. Il est le 10e joueur des Leafs à remporter le trophée Calder. Il rejoint des légendes de l’équipe comme Syl Apps (1937), Frank Mahovlich (1958) et Dave Keon (1961); des gagnants du trophée Calder qui rappellent l’âge d’or des Leafs.

 
Équipe légendaire du hockey canadien, les Toronto Maple Leafs sont l’une des franchises les plus importantes de l’histoire de la LNH. L’une des quatre premières équipes à faire partie de la Ligue, elle a vu davantage de ses joueurs intronisés au Temple de la renommée du hockey que les six autres équipes originales en plus de faire partie des franchises les plus rentables de la LNH.

 
Portant le nom des Toronto Arenas à ses débuts, l’équipe remporte le premier championnat de la Coupe StanleyMD en 1917-1918. Elle joue ensuite plusieurs saisons sous le nom de Toronto St. Patricks, avant d’être rebaptisée Toronto Maple Leafs en 1927. La franchise soulève sa première Coupe Stanley sous ce nouveau nom en 1931-1932. Bien qu’elle ne remporte aucun autre championnat dans les années 1930, elle se rend en finale à sept reprises au cours de la décennie suivante. C’est dans les années 1940 que naît la première dynastie; la franchise remporte six championnats de la Coupe Stanley entre 1942 et 1951. Les années 1950 sont moins fructueuses, mais l’équipe émerge de cette décennie plus déterminée. En effet, les Leafs soulèvent quatre fois la Coupe dans les années 1960, dont trois fois de suite de 1962 à 1964. Au total, l’équipe remporte 13 championnats de la Coupe Stanley.

 
Le 23 octobre 2017, Postes Canada a souligné le centenaire de l’équipe en la mettant en vedette dans le cadre de son célèbre programme des timbres-poste. Le service postal a lui-même écrit une page de son histoire par la même occasion. Pour la toute première fois, Postes Canada a orné un timbre d’une réplique miniature d’un écusson en tissu (ci-dessus au centre). L’émission commémorative comprend également un carnet de 10 timbres au motif du nouveau logo argenté (ci-dessus à la droite) et un rouleau de 50 timbres en forme de rondelle qui portent le bleu emblématique des Maple Leafs.

 
« Les Toronto Maple Leafs sont irrémédiablement liés au pays et leurs partisans sont parmi les plus passionnés dans l’univers du hockey, déclare Deepak Chopra, président-directeur général de Postes Canada. C’est un honneur de célébrer l’héritage incroyable de cette équipe des Original SixMD. »

 
Le timbre spécial orné d’un écusson en tissu, uniquement offert en bloc-feuillet commémoratif, présente l’ancien chandail des Maple Leafs porté par le capitaine Ted (Teeder) Kennedy durant la saison 1949-1950 de la LNH, avec l’écusson de l’équipe en tissu. Ted Kennedy a occupé la position de centre pour l’équipe entre 1942-1943 et 1956-1957. Capitaine pendant huit saisons, il demeure le plus jeune joueur à enfiler l’uniforme des Leafs (il était âgé de 17 ans). De plus, avec Turk Broda, il est l’un des deux premiers joueurs des Leafs à avoir remporté cinq championnats de la Coupe StanleyMD.

Le lundi 23 octobre, le président-directeur général de Postes Canada, Deepak Chopra (à gauche), a dévoilé les timbres du 100e anniversaire des Toronto Maple Leafs à Toronto. Il était accompagné (de gauche à droite) : d’Yvonne Buck, petite‑fille de Ted (Teeder) Kennedy, légende des Leafs, du grand Darryl Sittler, ancien joueur des Leafs, de Marco Mendicino, député (Lib—Eglinton-Lawrence), et de Wendel Clark, ancien capitaine des Leafs.

 
Depuis 1967, dernière année où l’équipe soulève la Coupe, les Maple Leafs ont connu de sombres périodes. En 1979, le grand Darryl Sittler retire le « C » de son chandail après un différend avec le propriétaire Harold Ballard; en 1988, les partisans portent un sac sur la tête et lancent des ordures sur la glace après la défaite de l’équipe contre les Detroit Red Wings durant le quatrième match des demi-finales de la division Norris. Toute équipe ayant une longue histoire connaît des moments difficiles. Les partisans comptent chaque saison qui passe et gardent espoir en se remémorant les grands moments depuis 1967.

 
Les 10 points marqués par Darryl Sittler contre les Boston Bruins le 7 février 1976 sont inscrits dans leur mémoire. Ce dernier est le premier et le seul à accumuler autant de points en un match; deux tours du chapeau et quatre mentions d’aide. Au cours des 50 dernières années, les membres du Temple de la renommée du hockey Lanny McDonald, Börje Salming, Doug Gilmour, Mats Sundin et les grands comme Ian Turnbull, Wendel Clark et Felix Potvin ont ravi les foules.

 
Le 12 octobre 2016, un autre joueur s’est démarqué. À ses débuts dans la LNH, Auston Matthews marque quatre buts contre les Sénateurs d’Ottawa. Le talentueux centre termine la saison avec 40 buts et 29 mentions d’aide en 82 matchs de la saison régulière. Il accumule cinq autres points durant les séries éliminatoires 2017 de la Coupe Stanley. Même les partisans les plus fidèles ne s’attendaient pas à ce que l’équipe se rende si loin. Entouré de jeunes talents comme les jeunes vedettes Mitch Marner et William Nylander, Auston Matthews redonne vie à cette formidable franchise.

 
Maintenant sur la scène du T-Mobile Arena, Auston Matthews remercie ses parents et ses coéquipiers ainsi que les entraîneurs, l’équipe de direction et le personnel de l’équipe. Il marque dans le mille lorsque la caméra se tourne vers son entraîneur qui est dans la salle. On voit Mike Babock, visiblement ravi, murmurer « Bravo, c’est du bon travail ».

 
L’attention de la caméra se retourne vers la vedette des Leafs. On entend les acclamations de la foule lorsqu’il mentionne la ville de Toronto et la Leafs Nation. Il conclut de manière brillante : « Vous êtes les meilleurs partisans de la Ligue. Merci. »

 
Avec son talent sur la glace et son calme hors de la patinoire, Auston Matthews est devenu le pilier d’une nouvelle ère pour les Leafs et leurs partisans.

 
Les timbres et les articles de collection sont offerts dans les bureaux de poste ou sur le site postescanada.ca/leafs100e.

Vous voulez lire d’autres articles de Postes Canada?

Inscrivez-vous pour recevoir des mises à jour