Timbres consacrés à l’opéra canadien

La nouvelle émission met en scène le talent canadien en rendant hommage à deux opéras et à trois artistes.

 
Coïncidant avec le début de la saison d’opéra de 2017, Postes Canada émet cinq timbres en hommage à deux grands opéras canadiens et à trois talentueux artistes qui ont contribué à porter à la scène internationale des œuvres opératiques canadiennes modernes.

 
Illustrés par Peter Strain, les premiers timbres conçus par le directeur artistique Gary Beelik et la designer Kristine Do de l’agence Parcel Design reflètent avec audace la couleur et le genre dramatique des opéras modernes.

 
Deux des motifs hautement théâtraux représentent des opéras canadiens célèbres. Œuvre du compositeur John Estacio et du librettiste John Murrell, Filumena relate l’histoire vraie d’une immigrante italienne qui, trouvée coupable du meurtre d’un policier, fut la seule femme à avoir été pendue en Alberta. Cet opéra est remis en scène cette année au Calgary Opera à l’occasion du 150e anniversaire du Canada, et la première a eu lieu le 4 février.


 
Commandé en 1967 dans le cadre des célébrations du centenaire du pays, Louis Riel est composé par Harry Somers et raconte la vie du héros métis légendaire. Son livret est le produit du talent de Mavor Moore en collaboration avec Jacques Languirand. Cet opéra est repris en 2017 pour souligner le 50e anniversaire de ses débuts par la Compagnie d’opéra canadienne et en l’honneur du 150e anniversaire du Canada.

 
Les autres timbres rendent hommage à trois talentueux artistes canadiens qui font de la magie sur scène. Le baryton-basse Gerald Finley et la soprano Adrianne Pieczonka figurent parmi les plus belles voix opératiques de la scène moderne internationale. Le directeur artistique Irving Guttman, reconnu comme étant le « père de l’opéra dans l’Ouest canadien », est un visionnaire qui a découvert et formé certains des chanteurs les plus célèbres du pays.


 
Les timbres Permanents (régime intérieur) sont autocollants et mesurent 32 mm sur 32 mm. Ils sont offerts en carnets de 10 (deux de chaque motif). Cette émission contient aussi un bloc-feuillet à humecter des cinq vignettes. Un pli Premier Jour officiel, mettant en valeur les paroles des deux opéras, est orné d’un cachet d’oblitération portant la mention « Calgary, Alberta ». Comme c’est le cas pour tous les timbres émis en 2017, les figurines consacrées à l’opéra canadien feront référence au cent cinquantenaire du Canada à l’aide de mentions qui ne seront visibles que sous une lampe à lumière noire.

 
Pour acheter ces timbres, rendez-vous à n’importe quel bureau de poste au Canada ou visitez notre boutique en ligne.

 

Vous voulez lire d’autres articles de Postes Canada?

Inscrivez-vous pour recevoir des mises à jour