Retour sur l’année 2019

En 2019, le secteur Postes Canada a enregistré une perte avant impôt de 153 millions de dollars.

Cette perte peut être attribuée à plusieurs facteurs clés. Le secteur Colis a encore progressé en 2019, les produits dépassant pour la première fois ceux du secteur Courrier transactionnel (principalement les lettres, les factures et les relevés). Cependant, la croissance globale du secteur Colis a ralenti par rapport à 2018. Les produits des secteurs Courrier transactionnel et Marketing direct ont poursuivi leur recul, tandis que les coûts continuent d’augmenter en raison de la hausse du nombre d’adresses à desservir.

Postes Canada a, de longue date, le mandat de servir tous les Canadiens tout en restant financièrement autonome, et elle finance ses activités par les revenus découlant de la vente de ses produits et services et non par l’argent des contribuables. Trouver le juste équilibre pour satisfaire à ce double mandat est un défi, et l’entreprise y fait face en investissant et en s’adaptant à mesure que les besoins et les attentes des Canadiens évoluent.

Plus particulièrement, les facteurs clés qui ont contribué à nos résultats de 2019 sont les suivants :

  1. La croissance du secteur Colis de Postes Canada s’est poursuivie, mais à un rythme plus lent qu’en 2018.

    Bien que Postes Canada demeure le chef de file de la livraison du cybercommerce au pays, le secteur Colis n’a pas connu la croissance prévue en 2019 et n’a pas suivi le rythme de la croissance globale du cybercommerce. La concurrence pour la livraison des colis est féroce et elle s’intensifie, surtout dans les centres urbains du Canada. Postes Canada doit maintenant se mesurer non seulement aux services de messagerie établis, mais aussi à de nouveaux fournisseurs de services de livraison à faibles coûts indirects, alors que les cyberdétaillants en ligne diversifient leurs partenaires d'expédition.

  1. Le passage du courrier aux colis a une incidence importante sur la structure financière et le modèle d’exploitation du service postal.

    En 2019, les produits provenant du secteur Colis ont dépassé ceux du secteur Courrier transactionnel pour la première fois de notre histoire. À mesure que les activités de livraison des colis augmentent et que celles de livraison du courrier diminuent, la structure financière et le modèle d’exploitation de Postes Canada connaissent un profond changement. Comparativement aux lettres, le traitement et la livraison des colis coûtent beaucoup plus cher. Ils exigent en effet plus de technologie, de balayages et de soutien au service à la clientèle, ainsi que plus d’espace dans les installations et les véhicules (un colis prend autant de place que des dizaines de lettres). La livraison d’un colis prend souvent plus de temps étant donné que l’employé doit interagir avec le client, pour lui faire signer la documentation de réception du colis, par exemple.

  1. Érosion continue des secteurs Courrier transactionnel et Marketing direct en raison de la conversion au numérique.

    Les produits du secteur Courrier transactionnel ont connu un repli de 69 millions de dollars en 2019, soit 2,5 %, par rapport à 2018. Le secteur Marketing direct a généré 1,1 milliard de dollars pour Postes Canada en 2019, mais les produits (y compris ceux du secteur Poste-publications) ont chuté de 32 millions de dollars, soit 3 %, par rapport à 2018.

  1. Les coûts sont à la hausse à mesure que le nombre d’adresses desservies continue d’augmenter.

    Chaque année, Postes Canada doit desservir plus d’adresses. Avec 168 000 adresses supplémentaires en 2019, les coûts grimpent, et ce, même si les volumes d’articles de courrier par adresse diminuent : ceux du courrier transactionnel ont chuté de 55 % par adresse depuis 2006, année où ils ont culminé.

Groupe d’entreprises de Postes Canada

Produits d’exploitation

(en milliards de dollars)

De 2015 à 2019, les produits d’exploitation du Groupe sont passés de 8 milliars à 8,9 milliards de dollars.

Résultat d’exploitation

(en millions de dollars)

De 2015 à 2019, les résultats d’exploitation du Groupe sont passés d’un bénéfice de 169 millions à un bénéfice de 7 millions.

Résultat net

(en millions de dollars)

De 2015 à 2019, le résultat net du Groupe a diminué. Il est passé d’un bénéfice de 99 millions à une perte de 14 millions.

Coûts de main-d’œuvre

(pourcentage des produits d’exploitation)

De 2015 à 2019, les coûts de main d’œuvre du Groupe ont augmenté, de 47,9 % à 49,6 % des revenus.

Coûts des avantages du personnel

(pourcentage des produits d’exploitation)

De 2015 à 2019, les coûts liés aux avantages du personnel du Groupe ont diminué, de 18,1 % à 17,4 % des revenus.

Volume

(en milliards d’articles)

De 2015 à 2019, les volumes du Groupe ont diminué de 8,9 milliards à 7,9 milliards d’articles.

*Les résultats ont été retraités à la suite de l’adoption rétrospective de l’IFRS 16, Contrats de location.

Dans le présent rapport, les désignations Postes Canada et secteur Postes Canada ne comprennent pas les filiales de la Société canadienne des postes. Le Groupe d’entreprises de Postes Canada et le Groupe d’entreprises désignent le secteur Postes Canada et ses filiales, Les Investissements Purolator Ltée, Groupe SCI inc. et Innovapost Inc.

Aperçu des résultats

Groupe d’entreprises de Postes Canada

(en millions de dollars) 2019 2018 % Écart
Exploitation1
Produits d’exploitation 8 899 8 672 2.6 %
Résultats d’exploitation 7 (82) 109,1 %
Marge d’exploitation (%) 0,1 % (0,9) %  
Produits (charges) liés aux activités d’investissement et de financement (30) (36) 16,4 %
Résultat avant impôt (23) (118) 80,3 %
Résultat net (14) (93) 84,7 %
Entrées de trésorerie liées aux activités d’exploitation 529 1 066 (50,3) %
Sorties de trésorerie liées aux acquisitions d’immobilisations (589) (373) (58,1) %
Situation financière1
Trésorerie et équivalents de trésorerie 1 475 1 421 3,8 %
Total de l’actif 10 527 10 211 3,1 %
Prêts et emprunts 997 997
Capitaux du Canada (107) (210) 48,7 %
Volume
Volume total – résultat consolidé (en millions) 7 854 8 092 (2,9) %
Croissance du volume de colis du régime intérieur (secteur Postes Canada) 13,2 % 10,9 %  
Croissance du volume de colis (secteur Postes Canada) 8,3 % 21,7 %  
Érosion du volume de marketing direct (secteur Postes Canada) (1,6) % (3,9) %  
Érosion du volume d’articles Poste-lettresMC du régime intérieur (secteur Postes Canada) (6,3) % (4,6) %  
Érosion du volume de courrier transactionnel (secteur Postes Canada) (6,4) % (6,2) %  
Diminution du volume de courrier transactionnel par adresse (7,3) % (7,2) %  
Régime de pension agréé de la Société canadienne des postes
Actifs du Régime – juste valeur du marché 27 680 24 655 12,3%
Excédent (déficit) sur le plan de la continuité devant être capitalisé2 3 809 3 317 14,8 %
Déficit de solvabilité devant être capitalisé2 (5 564) (5 735) 3,0 %
Cotisations de l’employeur – actuelles3 284 248 14,6 %
Cotisations de l’employeur – spéciales3 43 30 43,7 %
(en millions de dollars) 2019 2018 % Écart
Exploitation1
Produits d’exploitation 8 899 8 672 2,6 %
Résultats d’exploitation 7 (82) 109,1 %
Marge d’exploitation (%) 0,1 % (0,9) %  
Produits (charges) liés aux activités d’investissement et de financement (30) (36) 16,4 %
Résultat avant impôt (23) (118) 80,3 %
Résultat net (14) (93) 84,7 %
Entrées de trésorerie liées aux activités d’exploitation 529 1 066 (50,3) %
Sorties de trésorerie liées aux acquisitions d’immobilisations (589) (373) (58,1) %
Situation financière1
Trésorerie et équivalents de trésorerie 1 475 1 421 3,8 %
Total de l’actif 10 527 10 211 3,1 %
Prêts et emprunts 997 997
Capitaux du Canada (107) (210) 48,7 %
Volume
Volume total – résultat consolidé (en millions) 7 854 8 092 (2,9) %
Croissance du volume de colis du régime intérieur (secteur Postes Canada) 13,2 % 10,9 %  
Croissance du volume de colis (secteur Postes Canada) 8,3 % 21,7 %/span>  
Érosion du volume de marketing direct (secteur Postes Canada) (1,6) % (3,9) %  
Érosion du volume d’articles Poste-lettresMC du régime intérieur (secteur Postes Canada) (6,3) % (4,6) %  
Érosion du volume de courrier transactionnel (secteur Postes Canada) (6,4) % (6,2) %  
Transaction Mail volume decline per address (7,3) % (7,2) %  
Diminution du volume de courrier transactionnel par adresse
Actifs du Régime – juste valeur du marché 27 680 24 655 12,3 %
Excédent (déficit) sur le plan de la continuité devant être capitalisé2 3,317 2,933 13.1 %
Déficit de solvabilité devant être capitalisé2 (5 564) (5 735) 3,0 %
Cotisations de l’employeur – actuelles3 284 248 14,6 %
Cotisations de l’employeur – spéciales3 43 30 43,7 %

1. Les montants pour l’exercice 2018 ont été retraités à la suite de l’adoption de normes comptables nouvelles ou modifiées. D’autres renseignements sont donnés à la section 9.2 – Adoption de normes comptables nouvelles du Rapport de gestion Ouvrira une nouvelle fenêtre et à la note 5 – Adoption de Normes internationales d’information financière nouvelles ou révisées afférente aux états financiers Ouvrira une nouvelle fenêtre connexes.

2. Le montant pour l’exercice 2019 est une estimation. Les évaluations actuarielles du Régime seront déposées d’ici le 30 juin 2020. Pour plus de renseignements, veuillez vous reporter à la section 6.5 du Rapport de gestion Ouvrira une nouvelle fenêtre.

3. Pour plus de renseignements, veuillez vous reporter à la section 6.5 du Rapport de gestion Ouvrira une nouvelle fenêtre.