21 août 2020

Publié dans Communiqués

Le secteur Postes Canada déclare une perte avant impôts de 378 millions de dollars au deuxième trimestre

La perte est principalement attribuable aux répercussions de la COVID-19 et à l’augmentation des coûts résultant de la décision arbitrale quant aux nouvelles conventions avec le STTP.

21 août 2020

Publié dans Communiqués

OTTAWA – Postes Canada a enregistré une perte avant impôts de 378 millions de dollars pour le deuxième trimestre de 2020. La perte accrue est principalement attribuable à l’incidence importante de la COVID-19 sur les revenus et les coûts, ainsi qu’aux coûts supplémentaires liés à une décision arbitrale rendue en juin 2020. Cette décision a donné lieu à de nouvelles conventions collectives avec le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP).

Lorsque le pays a commencé à réagir à la COVID-19, les Canadiens ont accordé leur confiance à Postes Canada pour obtenir un service essentiel. En raison du confinement et de la fermeture des entreprises, la Société a constaté un énorme changement quant à la nature des articles à livrer. Les achats en ligne ont entraîné une croissance sans précédent des volumes et des revenus du secteur d’activités Colis. Cependant, comme le courrier et les publicités se sont faits plus rares, la baisse des volumes et des revenus des secteurs d’activités Courrier transactionnel et Marketing direct a été supérieure à la croissance du secteur Colis. Le manque à gagner total en raison de la COVID-19 est estimé à 46 millions de dollars, tandis que les coûts accrus qui y sont liés sont évalués à 118 millions de dollars. Nous estimons l’incidence financière négative totale de la COVID-19 à 164 millions de dollars.

La décision arbitrale rendue le 11 juin 2020 a mis fin à un processus exhaustif entamé après des semaines de grèves tournantes à la fin de 2018. Les nouvelles conventions collectives, l’une touchant les employés urbains et l’autre touchant les factrices et facteurs ruraux et suburbains (FFRS), ont ajouté des coûts nets de 114 millions de dollars au deuxième trimestre. La plupart des coûts en question sont liés à l’élargissement des critères d’admissibilité des FFRS aux garanties de soins médicaux postérieures à l’emploi.

Le secteur a enregistré une perte avant impôts de 444 millions de dollars sur des revenus de 3,3 milliards de dollars pour les deux premiers trimestres de 2020, comparativement à une perte avant impôts de 27 millions de dollars, également sur des revenus de 3,3 milliards de dollars, pour les deux premiers trimestres de 2019. La COVID-19 et les nouvelles conventions collectives conclues avec le STTP ont contribué à la perte, mais le secteur Postes Canada aurait tout de même inscrit une perte sans ces facteurs.

Résultats du secteur d’activités Colis

Au début du deuxième trimestre, les volumes du secteur Colis ont été aussi élevés qu’au cours des périodes de pointe du temps des Fêtes des années passées, car la fermeture des magasins physiques en raison de la COVID-19 a poussé les Canadiens à faire leurs achats en ligne. Au deuxième trimestre, les revenus du secteur Colis ont augmenté de 226 millions de dollars, ou 35,4 %1, et de 279 millions de dollars, ou 23,3 %, pour les deux premiers trimestres, par rapport aux périodes correspondantes de 2019. Les volumes ont augmenté de 26 millions d’articles, soit 35,5 %, au deuxième trimestre, et de 30 millions d’articles, soit 21,2 %, au cours des deux premiers trimestres de 2020, par rapport aux périodes correspondantes de 2019.

Résultats du secteur d’activités Courrier transactionnel

Le secteur Courrier transactionnel est composé principalement de lettres, de factures et de relevés. La baisse continue des revenus et des volumes s’est accélérée, alors que les entreprises et les Canadiens ont eu davantage recours aux solutions de rechange numériques en raison de la COVID-19. Au deuxième trimestre, les volumes du secteur Courrier transactionnel ont baissé de 102 millions d’articles, soit 14,7 %, et les revenus ont diminué de 104 millions de dollars, soit 15,4 %, par rapport à la période correspondante de 2019. Au cours des deux premiers trimestres de 2020, les volumes de ce secteur ont baissé de 132 millions d’articles, ou 8,2 %, et les revenus ont diminué de 120 millions de dollars, ou 7,7 %, par rapport aux deux premiers trimestres de 2019.

Résultats du secteur d’activités Marketing direct

Au début du trimestre, les clients avaient déjà commencé à retarder ou à annuler des campagnes de marketing en raison de la COVID-19, ce qui a ajouté aux effets de l’adoption continue des solutions numériques. Au deuxième trimestre, les revenus du secteur Marketing direct ont diminué de 126 millions de dollars, ou 46,4 %, et, pour les deux premiers trimestres de 2020, de 152 millions de dollars, ou 28,2 %, par rapport aux périodes correspondantes de l’exercice précédent. Les volumes ont baissé de 652 millions d’articles, soit 53,4 %, au deuxième trimestre, et de 778 millions d’articles, soit 33,7 %, au cours des deux premiers trimestres, comparativement à ces mêmes périodes l’année dernière.

Résultats du Groupe d’entreprises

Le Groupe d’entreprises de Postes Canada a enregistré une perte avant impôts de 333 millions de dollars pour le deuxième trimestre de 2020, ce qui représente une variation de 344 millions de dollars par rapport à un bénéfice avant impôts de 11 millions de dollars pour la période correspondante de 2019. Cette perte est attribuable au secteur Postes Canada. Pour les deux premiers trimestres de 2020, le Groupe d’entreprises a inscrit une perte avant impôts de 386 millions de dollars, soit une baisse de la rentabilité de 436 millions de dollars, par rapport à la période correspondante de 2019. On estime que la COVID-19 a contribué à cette perte à hauteur de 194 millions de dollars.

Le secteur Purolator a enregistré un bénéfice avant impôts de 39 millions de dollars au deuxième trimestre de 2020, soit une baisse de 13 millions de dollars par rapport à la même période l’année dernière. Pour les deux premiers trimestres de 2020, Purolator a inscrit un bénéfice avant impôts de 49 millions de dollars, soit une baisse de 15 millions de dollars par rapport à la même période l’année dernière.

Contexte

Les activités du Groupe d’entreprises de Postes Canada sont financées par les revenus générés par la vente de ses produits et services, et non par l’argent des contribuables.

1Toutes les valeurs en pourcentage figurant dans le présent communiqué ont été rajustées en fonction des jours ouvrables et des journées payées et elles sont calculées en fonction de valeurs non arrondies. Le deuxième trimestre de 2020 compte le même nombre de jours ouvrables et de journées payées que dans la période correspondante de 2019. Depuis le début de l’exercice 2020, il y a eu un jour ouvrable de moins et une journée payée de moins que dans la période correspondante de 2019.
2Le Groupe d’entreprises de Postes Canada est composé du secteur de base de Postes Canada et de ses trois filiales en propriété non exclusive : Les Investissements Purolator Ltée, Groupe SCI inc. et Innovapost Inc.

Renseignements :
Relations avec les médias
613-734-8888
media@postescanada.ca