Le secteur Postes Canada enregistre une perte avant impôt de 62 millions de dollars au troisième trimestre

Malgré la perte enregistrée pour ce trimestre toujours lent, Postes Canada prévoit réaliser un profit pour l’exercice 2017 surtout en raison de la croissance du secteur Colis

Publié le 24 nov. 2017 par Postes Canada dans Communiqués

OTTAWA – Le secteur Postes Canada affiche une perte avant impôt de 62 millions de dollars au troisième trimestre, habituellement la période creuse de l’année pour le service postal. Au terme des trois premiers trimestres de 2017, le secteur Postes Canada déclare un profit avant impôt de 13 millions de dollars, à l’aube de la période des Fêtes où des millions de Canadiens devraient normalement faire un nombre sans précédent d’achats en ligne

La perte avant impôt de 62 millions de dollars enregistrée pour le secteur Postes Canada au troisième trimestre, clos le 30 septembre 2017, se compare à la perte avant impôt de 60 millions de dollars enregistrée au troisième trimestre de 2016. Pour les trois premiers trimestres de 2017, le secteur Postes Canada inscrit un profit avant impôt de 13 millions de dollars, par rapport à une perte avant impôt de 15 millions de dollars pour la période correspondante de 2016.

La croissance soutenue du secteur Colis a été rendue possible grâce à la décision stratégique de Postes Canada en 2011 de devenir un chef de file en matière de cybercommerce. Toutefois, des défis d’ordre structurel, comme le déclin des volumes Poste-lettres et l’obligation de capitalisation des régimes de retraite, menacent de façon importante l’autonomie financière de Postes Canada à long terme.

Résultats du secteur Colis
Les revenus du secteur Colis ont augmenté de 129 millions de dollars (38,9 %) et les volumes ont augmenté de 16 millions d’articles (43,5 %) au troisième trimestre par rapport à la même période en 2016. La catégorie de produit la plus importante, soit les colis du régime intérieur, a continué de croître au troisième trimestre : les revenus ont augmenté de 101 millions de dollars (43,1 %) et les volumes ont augmenté de 11 millions d’articles (41,4 %). Au cours des trois premiers trimestres de 2017, les revenus du secteur Colis se sont accrus de 257 millions de dollars (22,5 %) et les volumes ont augmenté de 32 millions d’articles (25,3 %) par rapport à la période correspondante de 2016. Pour les colis du régime intérieur, les revenus se sont accrus de 199 millions de dollars (24,3 %) et les volumes ont augmenté de 22 millions d’articles (22,7 %) au cours des trois premiers trimestres de 2017, par rapport à la période correspondante de 20161. Les augmentations des revenus et des volumes proviennent en partie de l’intensification des activités attribuables à nos principaux clients commerciaux et de notre excellent rendement sur le plan de la livraison, et elles reflètent l’essor continu du cybercommerce, les consommateurs faisant de plus en plus d’achats en ligne. Par contraste, les revenus et les volumes avaient été moins élevés au troisième trimestre de 2016, les clients ayant pris d’autres dispositions pour la livraison de leurs articles en raison du climat d’incertitude dans les relations de travail.

Résultats du secteur Courrier transactionnel
Le secteur Courrier transactionnel comprend surtout les lettres, les factures et les relevés. Ces volumes pour le secteur Postes Canada ont chuté de 8 millions d’articles au troisième trimestre, un résultat relativement stable par rapport à la période correspondante de 2016, qui comptait un jour ouvrable de plus, tandis que les revenus ont augmenté de 3 millions de dollars (2,2 %), par rapport au troisième trimestre de l’année précédente. La hausse des revenus au troisième trimestre de 2017 provient surtout de leur amélioration en regard du troisième trimestre de 2016, période où il y avait eu moins d’envois en raison du climat d’incertitude dans les relations de travail. Abstraction faite de cette incidence, les revenus du secteur Courrier transactionnel auraient baissé au troisième trimestre de 2017 par rapport à la période correspondante de 2016. Au cours des trois premiers trimestres de 2017, les volumes du Courrier transactionnel ont baissé de 159 millions d’articles (5,7 %) par rapport à la période correspondante de 2016, tandis que les revenus ont diminué de 92 millions de dollars (3,5 %)1. Le déclin continu des volumes du courrier, en raison de l’adoption de solutions de rechange numériques par les consommateurs et les entreprises, demeure un problème important pour la Société.

Résultats du secteur Marketing direct
Les volumes du secteur Marketing direct ont augmenté de 151 millions d’articles (17,1 %) au troisième trimestre, par rapport à la période correspondante de 2016, et les revenus ont augmenté de 15 millions de dollars (7,9 %). Les revenus du service Courrier de quartierMC, catégorie la plus importante sur le plan du volume, ont augmenté de 18 millions de dollars (25,2 %) et ses volumes se sont élargis de 155 millions d’articles (24,2 %), par rapport à la période correspondante de 2016, en raison principalement des ventes, qu’elles soient nouvelles ou supplémentaires, réalisées auprès des clients commerciaux. Abstraction faite de l’incidence négative du climat d’incertitude dans les relations de travail au troisième trimestre de 2016, les revenus du secteur Marketing direct auraient baissé au troisième trimestre de 2017 par rapport au trimestre correspondant de l’année précédente. Au cours des trois premiers trimestres de 2017, les revenus du secteur Marketing direct ont baissé de 6 millions de dollars (0,1 %), tandis que les volumes ont augmenté de 171 millions d’articles (5,6 %), par rapport à la période correspondante de 2016. Les revenus du service Courrier de quartier ont augmenté de 24 millions de dollars (9,3 %) au cours des trois premiers trimestres, tandis que les volumes ont augmenté de 221 millions d’articles (9,6 %), par rapport à la période correspondante de 20161. Les volumes et les revenus des services Courrier personnaliséMC et Poste-publicationsMC ont baissé au cours des trois premiers trimestres de 2017 par rapport à la même période l’an dernier.

Résultats du Groupe d’entreprises
Le Groupe d’entreprises de Postes Canada2 a inscrit une perte avant impôt de 25 millions de dollars au troisième trimestre de 2017, un résultat à l’image du troisième trimestre de 2016. Pour les trois premiers trimestres de 2017, le Groupe d’entreprises a inscrit un profit avant impôt de 111 millions de dollars, une hausse de 92 millions de dollars par rapport à la même période de 2016. Purolator a inscrit un profit avant impôt de 31 millions de dollars au troisième trimestre de 2017, un résultat relativement stable par rapport au profit avant impôt de 32 millions de dollars au troisième trimestre de l’année dernière. Pour les trois premiers trimestres de 2017, Purolator affiche un profit avant impôt de 84 millions de dollars, en raison de la croissance de ses activités, une hausse de 49 millions de dollars par rapport à la période correspondante de 2016.

Consultez la page Rapports financiers pour obtenir le rapport complet.

Contexte
Les activités du Groupe d’entreprises de Postes Canada sont financées par les revenus générés par la vente de ses produits et services, et non par l’argent des contribuables.

1 Après ajustement en fonction du nombre de jours commerciaux ou de journées payées, le cas échéant. Les trois premiers trimestres de 2017 comptaient un jour commercial de moins et un jour payé de moins que la même période en 2016.
2 Le Groupe d’entreprises de Postes Canada est composé du secteur de base de Postes Canada et de ses trois filiales en propriété non exclusive : Les Investissements Purolator Ltée, Groupe SCI inc. et Innovapost Inc.

Renseignements :
Relations avec les médias
613 734-8888
media@postescanada.ca

Archive