Le Canadian International Air Show, 1949-1999.

Publié le 04 sept. 1999 par CPO dans Timbres les plus récents

Chaque année, depuis un demi-siècle, le Canadian International Air Show est le théâtre de voltiges aériennes qui ne manquent pas d'électriser les spectateurs. Pour marquer la tenue de cet événement estival, Postes Canada est heureuse d'émettre un feuillet de dimensions réduites illustrant un choix varié d'aéronefs. Les vignettes orneront aussi un pli Premier Jour officiel.

« Le ciel constituait la toile de fond idéale pour ces timbres », soutient Tiit Telmet, de la maison torontoise Telmet Design Associates, qui, en collaboration avec Marko Barac, a réalisé la conception des timbres. « Cet arrière-plan commun à l'ensemble des timbres et qui se fond dans la marge, donne au feuillet une apparence agréablement particulière. »

Bombardiers et avions de voltige

Les spectacles aériens font partie du programme du Canadian International Air Show depuis peu après la Première Guerre mondiale, mais ce n'est qu'à la fin des années 1940, lorsque l'intérêt pour les avions a atteint son sommet, qu'ont débuté les fantaisies aériennes que nous connaissons de nos jours.

D'abord baptisé National Air Show, l'événement, qui se tient dans le cadre de l'Exposition nationale canadienne, à Toronto, porte le nom de Canadian International Air Show depuis 1955. Reconnu comme le plus grand spectacle annuel en son genre, il attire chaque fois quelque 750 000 amateurs. En raison de la vaste gamme d'aéronefs qui s'y retrouvent, appareils anciens ou d'avant-garde, le spectacle constitue l'une des vitrines mondiales les plus imposantes pour la présentation d'appareils civils et militaires.

Aujourd'hui, les Snowbirds constituent une partie importante du spectacle aérien international. Le feuillet met en vedette les membres du 431e Escadron de démonstration aérienne de la Base des Forces canadiennes de Moose Jaw, à bord de Tutors CT-114. On y retrouve également quatre autres appareils représentatifs de la gamme variée des aéronefs qui participent au spectacle. Dans le coin supérieur gauche figure un triplan Fokker Dr.1, une réplique du célèbre appareil du Red Baron, conservée au Great War Flying Museum, situé à Brampton, en Ontario, et à sa droite, le planeur léger Salto H101. Dans le coin inférieur droit, on voit un voltigeur des American Barnstormers, de la Floride, juché sur l'aile d'un Stearman A-75. Un Vampire Mk.III, que l'Aviation Royale canadienne avait présenté lors du tout premier spectacle aérien international, en 1949, complète le motif du feuillet de quatre timbres.

Qui dit changement dit défi !

« Au départ, les timbres consacrés au spectacle aérien international et aux forces aériennes du Canada devaient former un seul feuillet de 16 timbres. Nous n'avions donc plus que quatre timbres, au lieu de huit, à consacrer au spectacle, explique le concepteur Tiit Telmet. La plus grande difficulté fut d'intégrer les neuf avions de l'équipe des Snowbirds dans le motif. Nous devions nous assurer de les montrer tous, d'où leur petite taille. Je crois que la formation illustrée crée une impression de mouvement, ce qui confère au feuillet un attrait visuel certain. »

Données techniques

  • Valeur: 4 x 46¢
  • Conception: Tiit Telmet, Marko Barac
  • Format: 56 mm x 33,5 mm (horizontal)
  • Gomme: A.P.V.
  • Dentelure: 13+
  • Photographie: H101 Salto (coin supérieur droit) -
    Manfred Radius
    Stearman A-75 (coin inférieur droit) -
    American Barnstormers
    Vampire Mk.III (coin inférieur gauche) -
    Larry Milberry
    Fokker Dr. 1 (coin supérieur gauche) -
    David Tarrant/Great War Flying Museum
    Snowbirds (arrière-plan) -
    Roman Holowatyj
  • Impression: Canadian Bank Note
  • Procédé d'impression: Lithographie (neuf couleurs)
  • Marquage: Procédé général, sur les quatre cìtés
  • Tirage: 10 000 000 (timbres)
  • : Tullis Russell Coatings
Magasiner
Magasiner

Catégories

Archive