Chefs-d'oeuvre de l'art canadien
L'espace entre les colonnes nº 21 (Italien), de Jack Shadbolt

Publié le 24 août 2001 par CPO dans Timbres les plus récents
La très populaire série Chefs-d"œuvre de l'art canadien continue de s'enrichir des plus belles œuvres de grands artistes canadiens. Quatorzième de la série, l'huile sur toile L'espace entre les colonnes no 21 (Italien) a été réalisée en 1965 par Jack Shadbolt, un des principaux peintres de sa génération.

L'œuvre
L'espace entre les colonnes no 21 (Italien) fait partie d'une série importante de toiles au moyen desquelles Jack Shadbolt a étudié la combinaison de motifs abstraits et de sujets inspirés de ses séjours en Méditerranée. Shadbolt a fondé sa pratique artistique sur une observation minutieuse du monde; toutefois, le réalisme n'était pour lui qu'un point de départ à l'élaboration d'expressions nouvelles. Ainsi, les œuvres de sa série L'espace entre les colonnes, réalisée au cours des années 1960, sont les fruits de son exploration du monde, transposés dans l'art abstrait.

Une touche puissante
S'inspirant des lignes de l'architecture classique, Shadbolt a peint ses motifs et ses formes étudiées avec une palette éclatante et un sens aigu du détail. L'espace entre les colonnes no 21 (Italien) révèle ses talents de dessinateur et son attrait pour les couleurs vives. Cette toile est, par ailleurs, l'une des plus prestigieuses de la collection de la Vancouver Art Gallery.

Le maître
Né en Angleterre, Jack Leonard Shadbolt (1909-1998) émigre en Colombie-Britannique à l'âge de trois ans. Après avoir fait des études en art à la Vancouver School of Art ainsi qu'à Londres, à Paris et à New York, il devient un professeur et un écrivain accompli. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Shadbolt sert au sein des forces armées en tant que peintre de guerre. Durant cette période, il adopte un tout nouveau style artistique. Une fois la guerre terminée, Shadbolt retourne enseigner à la Vancouver School of Art. En 1988, Shadbolt et son épouse, Doris Meisel, fondent le Vancouver Institute for the Visual Arts, une initiative qui permet de réunir des peintres, des conservateurs et des architectes cherchant à reproduire la beauté de leur région.

Ses influences
Emily Carr, artiste de la côte Ouest, a été parmi les personnes qui ont le plus influencé Shadbolt. Celui-ci disait avoir été ébloui par son œuvre. D'après le biographe Scott Watson, comme bien d'autres artistes européens et américains de l'après-guerre, Shadbolt était convaincu que l'abstraction était une forme d'expression du psychisme. Si l'art constituait un moyen de révéler les maux de la condition humaine, il permettait aussi de les apaiser.

Une série dans la continuité
Le concepteur Pierre-Yves Pelletier, qui a assuré la conception des volets précédents de la série Chefs-d'œuvre de l'art canadien, fait de nouveau preuve de son talent pour l'émission L'espace entre les colonnes no 21 (Italien). L'œuvre de Shadbolt est ornée d'une bordure platine.

Données techniques

  • Conception: Pierre-Yves Pelletier
  • Format: 40 mm x 48 mm (vertical)
  • Gomme: A.P.V.
  • Papier: Tullis Russell Coatings
  • Dentelure: 13+
  • Impression: Canadian Bank Note
  • Procédé d'impression: Lithographie (5 couleurs)
    et estampage (1 couleur)
  • Marquage: Procédé général, sur les 4 cìtés
  • Tirage: 4 000 000
Magasiner
Magasiner

Catégories

Archive