Pour souligner le mois de la philatélie Montgolfières

Publié le 01 oct. 2001 par CPO dans Timbres les plus récents
LES PIONNIERS
Les frères Joseph Michel et Jacques Étienne de Montgolfier sont mondialement connus comme les inventeurs du ballon à air chaud. Ils découvrirent que chauffer de l'air emmagasiné dans un sac provoquait l'élévation de ce dernier. Après de nombreux essais, les deux frères font leur première démonstration publique en juin 1783. En septembre, ils effectuent un nouvel essai en suspendant cette fois une cage contenant plusieurs animaux (les premiers aéronautes de l'histoire) à un ballon de leur fabrication. En octobre, Pilâtre de Rozier devient la première personne à s'envoler dans les airs et, de ce fait, le premier « homme dans l'espace », lorsqu'un ballon l'amène à une altitude de 25,6 mètres. Accompagné d'un passager, de Rozier effectue aussi le premier voyage en ballon libre : il survole Paris pendant 25 minutes, en novembre de la même année.

COMMENT LES IDÉES PRENNENT LEUR ENVOL
Les montgolfières sont constituées de trois parties principales : l'enveloppe (le sac), le brûleur et la nacelle. Leur ascension est assurée par la flamme d'un brûleur qui chauffe l'air contenu dans l'enveloppe. En réglant le brûleur, l'aéronaute fait monter ou descendre le ballon : il recherche ainsi les courants qui le porteront dans la direction voulue. L'aéronaute et ses passagers voyagent dans une nacelle suspendue sous l'enveloppe; ce panier est habituellement fabriqué en osier et peut recevoir 10 personnes et même plus.

L'ESPRIT DE COMPETITION
On compte de 3500 à 4000 aéronautes licenciés aux États-Unis et 1000 dans le reste du monde. Les compétitions et festivals de montgolfières, organisés dans différents pays, sont l'occasion de spectaculaires démonstrations d'habileté et de précision. La « course au renard » et le « but déclaré » constituent des épreuves dans lesquelles les aéronautes doivent lancer un marqueur lesté le plus près possible d'une cible dessinée sur le sol. Un autre type d'épreuve consiste à attraper, en vol, un anneau suspendu au sommet d'un poteau haut de 6 à 9 mètres. Au Canada, des compétitions de montgolfières sont organisées dans plusieurs villes : Gatineau et Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec, Ottawa et London, en Ontario, Regina, en Saskatchewan, Calgary et Grande Prairie, en Alberta, et Sussex, au Nouveau-Brunswick. Le gagnant du Championnat canadien de montgolfières participe ensuite à d'importantes compétitions internationales.

UNE CONCEPTION ÉLÉGANTE
Dan Fell et Lise Giguère ont uni leurs talents pour réaliser ce timbre dont le motif évoque la légèreté des ballons ainsi que l'habileté et le style des aéronautes. L'illustrateur et la graphiste ont déjà signé de nombreuses émissions de Postes Canada. Mme Giguère a travaillé à la réalisation des vignettes consacrées à la Coupe Stanley (1993), à des chapiteaux (timbres de Noël de 1995) et au Barreau du Québec. Elle a aussi créé un timbre pour La collection du millénaire. Pour sa part, M. Fell a réalisé les émissions consacrées à l'Ontario (1992) et à Toronto (1993) ainsi qu'un jeu de timbres émis à l'occasion du 50e anniversaire du Match des étoiles de la LNH (2000). Les vignettes autocollantes de l'émission en vedette, pour les envois du régime intérieur, sont présentées en carnets de huit timbres.

Données techniques

  • Valeur: 4 x 47 ¢
  • Conception: Lise Giguère
  • Format: 43 mm x 31 mm (horizontal)
  • Gomme: sensible à la pression
  • Illustration: Dan Fell
  • Papier: Tullis Russell
  • Dentelure: timbre découpé à l"emporte-pièce
  • Impression: Canadian Bank Note
  • Procédé d'impression: Lithographie (six couleurs)
  • Marquage: barres imprimées
  • Tirage: 8 000 000 de timbres
Magasiner
Magasiner
Magasiner

Catégories

Archive