Lumières de Noël

Publié le 01 nov. 2001 par CPO dans Timbres les plus récents
Pendant les Fêtes, les lumières de Noël font autant partie des traditions que les chants, les sapins odorants et les joyeux échanges de cadeaux entre proches et amis. D'ailleurs, en Amérique du Nord, elles sont si importantes qu'il est difficile d'imaginer les Noëls d'antan quand l'électricité n'existait pas. Pourtant, les guirlandes électriques qui décorent les arbres de Noël remontent à un peu plus d'un siècle, et il n'y a que 70 ans à peine qu'elles illuminent l'extérieur des maisons. Postes Canada mettra en circulation trois timbres illustrant ce type de décorations aux tarifs habituels : 0,47 $ (régime intérieur), 0,60 $ (envois à destination des États-Unis) et 1,05 $ (régime international).

AVANT L'INVENTION DE L'ÉLECTRICITÉ
La tradition de décorer les habitations à l'aide de sources de lumière pendant le solstice d'hiver remonte à l'époque du paganisme. En effet, nombre de cultures anciennes faisaient déjà du feu un élément central de leurs festivités : feux de joie, foyers, bougies et lanternes symbolisaient chaleur et lumière solaire. À la mi-décembre, les Romains célébraient les saturnales, fêtes qui duraient une semaine et au cours desquelles il y avait de grandes festivités, des festins et des échanges de cadeaux à la lumière des bougies et de feux.

L'ARBRE DE NOËL
La tradition de décorer et d'illuminer un arbre de Noël a probablement pris naissance dans les États allemands, au Moyen Âge. Dans les pièces de théâtre appelées « mystères », il était commun de voir le Pardeisbaum (l'arbre du paradis), qui symbolisait le jardin d'Éden. Peu à peu, les gens ont pris l'habitude d'installer un arbre chez eux et de le décorer de biscuits, de fruits séchés et parfois de bougies. Vers le milieu du XVIIe siècle, dans ces États, la plupart des arbres de Noël étaient ornés de petites bougies, habitude qui est devenue une tradition au XIXe et qui s'est répandue en Europe de l'Est et du Nord. En 1841, le prince Albert de Saxe, époux de la reine Victoria, a fait découvrir cette tradition à l'Angleterre. Au commencement, on fixait les bougies aux extrémités des branches de l'arbre de Noël avec de la cire ou une épingle; après 1890, on utilisa de petits bougeoirs munis de pinces. En Amérique du Nord, les immigrants européens ont perpétué cette tradition qui a été ensuite adoptée par tout le continent.

LES PREMIÈRES GUIRLANDES ÉLECTRIQUES
En 1882, Edward H. Johnson, confrère de Thomas Edison, a fabriqué une guirlande composée de 80 petites ampoules pour illuminer son arbre de Noël, dans sa maison, à New York. L'arbre était disposé sur une plateforme rotative et chacune des ampoules, de couleur rouge, blanche ou bleue, était reliée par son propre fil électrique à un commutateur qui la faisait clignoter. Vers 1890, de petites entreprises ont commencé à fabriquer des guirlandes d'ampoules électriques multicolores faites en verre soufflé et montées sur des douilles en bois.

UNE PREMIÈRE AU CANADA
C'est en 1896, à Westmount, au Québec, qu'un des premiers arbres de Noël a été décoré d'une guirlande électrique. En 1900, quelques grands magasins présentaient déjà des arbres illuminés pour attirer les clients. Au fur et à mesure que les maisons ont été alimentées en électricité, la tradition des arbres de Noël illuminés s'est répandue dans les foyers canadiens. Puis, dans certains centres urbains, les lumières de Noël ont commencé à franchir le périmètre de la maison pour illuminer rues, arbres et bâtiments.

DE NOS JOURS
Selon la tradition, beaucoup de Canadiens et de Canadiennes décorent leur arbre de Noël et l'extérieur de leur maison avec des guirlandes électriques. De nombreuses collectivités illuminent leur centre-ville, en particulier les rues et les vitrines des magasins, de lumières multicolores pour le plus grand plaisir des visiteurs. D'ailleurs, certaines localités où les décorations constituent de véritables spectacles deviennent le centre de festivals pendant les Fêtes. C'est le cas de Niagara Falls et de la région de la capitale nationale.

UN CANADA ILLUMINÉ
En 1985, la Commission de la capitale nationale (CCN) a lancé le programme Lumières de Noël au Canada. Le but est d'encourager l'illumination du pays par des centaines de milliers d'ampoules électriques multicolores pendant les Fêtes. Les provinces et les territoires sont invités à illuminer au même moment leurs édifices gouvernementaux de façon à former une bande lumineuse qui relie les capitales provinciales et territoriales entre elles. Sur la colline du Parlement, à Ottawa, des arbres de Noël spectaculaires évoquent l'engagement des provinces et des territoires, et symbolisent la fierté, la solidarité et l'unité de la nation.

DES MOTIFS SCINTILLANTS
Comment représenter sur des timbres l'ambiance chaleureuse créée par les lumières de Noël ? Ce fut tout un défi pour l'équipe de conception, formée de 'Segun Olude, de Carisa Romans et de Robert L. Peters. La photographie, qui consiste à capter et à enregistrer la lumière sur pellicule, a permis à ces artistes de le relever. Ils ont sélectionné, balayé et numériquement réarrangé divers éléments et détails de photos de lumières de Noël et de paysages typiques d'hiver, réalisés par plusieurs photographes. Ils ont ainsi créé des montages photographiques évoquant le charme et la beauté de trois magnifiques scènes d'hiver au Canada - une promenade en traîneau dans la ville, une sortie en patins dans la banlieue et la construction d'un bonhomme de neige à la campagne - toutes encadrées par le reflet de lumières de Noël. Les paysages et les couleurs des trois vignettes ont été expressément choisis pour agrémenter les cartes et les colis de Noël sur lesquels elles seront apposées. Les timbres au tarif international et des envois à destination des États-Unis sont offerts en carnets de 6, tandis que ceux du régime intérieur sont présentés en carnets de 10.

Données techniques

  • Conception: Circle
  • Format: 40 mm x 30 mm (horizontal)
  • Gomme: A.P.V.
  • Papier: Tullis Russell Coatings
  • Dentelure: 13+
  • Photographie: Malak, Mike Grandmaison, Dave Reede
  • Impression: Canadian Bank Note
  • Procédé d'impression: Lithographie (7 couleurs)
  • Marquage: Procédé général, sur les 4 cìtés
  • No de produit: 403493107
  • Présentation: feuille de 25 timbres
  • Prix: 11,75$
  • Valeur: 1 x 47 ¢
  • Tirage: 64 815 000 de timbres
Magasiner
Magasiner
Magasiner
  • No de produit: 403494107
  • Présentation: feuille de 25 timbres
  • Prix: 15,00$
  • Valeur: 1 x 60 ¢
  • Tirage: 10 922 000 de timbres
Magasiner
Magasiner
Magasiner
  • No de produit: 403495107
  • Présentation: feuille de 25 timbres
  • Prix: 26,25$
  • Valeur: 1 x 1,05
  • Tirage: 10 992 000 de timbres
Magasiner
Magasiner
Magasiner
Magasiner

Catégories

Archive