Noël : défilé du père Noël

Publié le 02 nov. 2004 par CPO dans Timbres les plus récents

Nous savons tous que le père Noël arrive ce soir, mais comment se rendra-t-il jusqu'ici? Conduira-t-il un traîneau traditionnel ou une locomotive antique? Peut-être le verra-t-on au volant d'une flamboyante décapotable?

Au fil des ans, l'invité d'honneur a fait une entrée remarquée à bord de tous ces véhicules lors du vénérable défilé du père Noël, qui a lieu à Toronto. Cette année, en vue de souligner les cent défilés consécutifs, toujours appréciés de tous, Postes Canada a émis un jeu annuel de trois timbres de Noël en hommage à ce bon vivant à la barbe blanche.

« Ces motifs ont été choisis afin de souligner de façon amusante le défilé du père Noël de Toronto, mais d'une telle façon que le reste du pays est également en mesure de les apprécier, explique Alain Leduc, gestionnaire chargé de la conception des timbres à Postes Canada. Une atmosphère de fantaisie et de fête se dégage des illustrations. »

Les timbres ont été conçus par Saskia van Kampen, de la maison torontoise Gottschalk+Ash. Après avoir examiné des photos du défilé et de ses chars allégoriques au fil des ans, elle a proposé des concepts pour chaque motif - sur le timbre du régime intérieur (49 ¢) on verra le père Noël dans son traîneau, tel qu'il est traditionnellement illustré au Canada; sur le timbre des envois à destination des É.-U. (80 ¢), on le retrouvera au volant d'une Cadillac, une voiture américaine iconique; et le timbre du régime international (1,40 $) le présentera à bord d'un train, un moyen de transport populaire à l'échelle mondiale. « Nous avons sciemment opté pour des véhicules qui sont importants pour chacune des régions du monde où seront expédiés les timbres, ajoute la conceptrice. Les motifs font honneur au défilé puisque le père Noël est déjà arrivé à bord de chars allégoriques du genre, au fil des ans. Les timbres font toutefois vraiment -ressortir le thème de Noël. »

Après avoir terminé la conception des motifs, il était maintenant temps de penser au style. « Noël est une période de l'année si fantaisiste, souligne Mme van Kampen. Je cherchais une façon agréable et magique de transposer cette atmosphère dans les timbres. »

Cette façon, elle l'a découverte dans les œuvres de l'artiste torontois Tim Zeltner, à qui la commande des illustrations originales a été passée. Dans son premier travail d'illustration de timbre pour Postes Canada, M. Zeltner a produit trois toiles, chacune d'un style différent, afin de satisfaire aux exigences de la conceptrice. « Mes œuvres s'inspirent de l'art populaire, mais possèdent tout de même un petit côté moderne, explique l'artiste. La naïveté et l'absence de perspective de ces œuvres sont intentionnels. Cela leur donne un aspect d'autrefois ainsi qu'une allure de fête. »

M. Zeltner peint sur du bois avec de la peinture acrylique aux couleurs vibrantes. Il superpose des couches de peinture pour ensuite les sabler et ajouter d'autres couches. Il intègre également des teintures, des colorants et des glacis transparents au mélange. « J'aime travailler le bois; en plus, il peut résister à tout ce que je lui inflige », précise-t-il. On obtient comme résultat une peinture à plat de qualité quasi tridimensionnelle.

Cette profondeur se prête bien à la reproduction, même à la taille d'un timbre. « Les couleurs de ces illustrations sont intenses, souligne Mme van Kampen. Nous avons également ajouté des couleurs métalliques afin de donner aux vignettes un brin des couleurs brillantes et scintillantes omniprésentes à Noël. » Ces reflets sont particulièrement efficaces en arrière-plan de chacune des images, exprimant une apparence de fête qui rappelle le papier d'emballage de Noël.

Chaque arrière-plan a été peint d'une couleur différente pour que les timbres soient faciles à distinguer. Les œuvres originales de M. Zeltner sont toutes plus grandes que les illustrations apparaissant sur les timbres. Les paysages recouverts de neige peints au premier plan et les bordures extrêmement détaillées ne figurent par sur les vignettes, puisqu'il a fallu cadrer les images pour mieux cibler le père Noël.

Après tout, non seulement le vieil homme vêtu de rouge est-il l'objet principal de ces timbres, mais il est le clou de plusieurs défilés qui ont lieu annuellement partout au pays. En 2004, l'événement de Toronto aura lieu pour la centième année de suite, ce qui en fait le plus ancien défilé du père Noël au monde.

En 1905, quelques centaines de personnes ont assisté à l'arrivée du père Noël en train (à la gare Union de Toronto) pour ensuite le voir se diriger vers le grand magasin Eaton, au centre-ville. Ce premier défilé a été couronné de succès. Voilà pourquoi Eaton, son commanditaire, en a fait un événement annuel. Au fil des ans, il a pris de l'expansion et de la complexité. En 1913, le père Noël est arrivé dans un traîneau tiré par quatre rennes du Labrador. En 1917, les premiers chars allégoriques, décorés sous les thèmes de comptines et de contes de fées, se sont joints au défilé. À partir de 1925, il devient un spectacle itinérant, et ses chars ainsi que ses costumes sont expédiés en train à Montréal pour le défilé qui doit y avoir lieu la semaine suivante.

Dans les années 1950, Toronto est l'hôte du plus grand défilé du père Noël en Amérique du Nord. Il s'étend souvent sur plus de 2,4 kilomètres et est télévisé au Canada et aux États-Unis. Eaton continue chaque année de financer la production entière en s'occupant de la conception des costumes et des chars allégoriques.

Cependant, en raison des coûts permanents liés au défilé, Eaton a -finalement mis fin à sa commandite en 1982. Depuis, le spectacle est financé par des commanditaires privés. Chaque année au mois de novembre, des chars allégoriques, des clowns et des fanfares défilent en après-midi le long d'un parcours de six kilomètres qui traverse la ville. Le défilé se termine uniquement à l'arrivée du père Noël. Toutefois, nul ne sait comment il fera son entrée cette année à l'occasion de ce centième défilé.

Pour obtenir des renseignements sur le défilé du père Noël de Toronto, visitez le site suivant : www.thesantaclausparade.com.

Données techniques

  • Conception: Gottschalk+Ash International (Toronto)
  • Format: 48 mm x 28 mm (horizontal)
  • Gomme: Sensible à la pression
  • Illustration: Tim Zeltner (i2i Art)
  • Papier: Tullis Russell Coatings
  • Dentelure: Découpage par effleurement
  • Impression: Compagnie canadienne des billets de banque
  • Marquage: Procédé général, sur les 4 cìtés
Magasiner
  • No de produit: 413586111
  • Présentation: carnet de 12 timbres
  • Prix: 5,88$
  • Valeur: 1 x 49 ¢
  • Procédé d'impression: lithographie en 6 couleurs
  • Tirage: 60 000 000
Magasiner
  • No de produit: 413587111
  • Présentation: carnet de 6 timbres
  • Prix: 4,80$
  • Valeur: 1 x 80 ¢
  • Procédé d'impression: lithographie en 7 couleurs
  • Tirage: 7 500 000
Magasiner
  • No de produit: 413588111
  • Présentation: carnet de 6 timbres
  • Prix: 8,40$
  • Procédé d'impression: lithographie en 7 couleurs
  • Tirage: 7 500 000
Magasiner

Catégories

Archive