Timbres courants aux nouveaux tarifs : Drapeau

Publié le 19 déc. 2005 par CPO dans Timbres les plus récents
Une feuille d'érable flotte au gré du vent, surplombant quelques-uns des lieux les plus pittoresques du pays. Ce motif bien connu ornant les timbres courants de Postes Canada est un classique qui se passe d'amélioration. Conçu en prévision de la majoration tarifaire de 2006, le jeu de timbres au tarif du régime intérieur (51 ¢) illustre une fois de plus le drapeau ondoyant depuis son mât virtuel, mais au-dessus de cinq nouveaux paysages spectaculaires du Canada.

« La simplicité de cette vignette s'avère trompeuse », fait remarquer Doreen Colonello de la maison torontoise Gottschalk+Ash International, qui a créé les variations sur le thème de cette année. « Il est difficile de monter ces images de timbres, car elles comportent un vaste contenu visuel à insérer dans très peu d'espace », explique-t-elle. « Nous avons pris soin de choisir des paysages sobres et symboliques. La concision est primordiale pour que le public saisisse l'image du premier coup d'œil. »

Mme Colonello a entrepris le travail à partir d'une liste d'endroits que Postes Canada avait sélectionnés. « Depuis le début de cette série, nous tentons d'illustrer le plus de régions différentes possible », indique Liz Wong, gestionnaire, Conception et production de timbres, à Postes Canada. « Ces endroits n'avaient auparavant jamais figuré sur des vignettes de cette série. Ils assurent l'équilibre entre les régions et évoquent la diversité de notre pays. »

Les nouvelles figurines reproduisent une scène hivernale à New Glasgow, à l'Île-du-Prince-Édouard; le pont qui mène à Bouctouche, au Nouveau-Brunswick; les éoliennes de Pincher Creek, en Alberta; le bastion sud-ouest de Lower Fort Garry, lieu historique national, au Manitoba; et un traîneau à chiens sillonnant la chaîne de montagnes St. Elias, au Yukon.

Mme Colonello a examiné préalablement un vaste assortiment de clichés de photothèque avant d'arrêter son choix définitif. « Nous avons dû nous assurer que, pour chaque image de timbre, le drapeau et les éléments typographiques fixes soient en évidence tout en s'intégrant naturellement au paysage, de sorte que ce dernier forme un tout », explique la conceptrice. « Ainsi, il nous fallait des photos dont l'avant-plan était plutôt simple afin que le mot Canada soit bien lisible. »

Autre détail digne de mention, les cinq nouvelles images partagent une palette de couleurs plus froides que celles utilisées dans les vignettes de l'an dernier. Les teintes de bleu prédominent dans ce jeu récent : les montagnes et les paysages de neige se révèlent par leur gris-bleu métallique, tandis que le ciel se présente sous une gamme de bleus du même nom et que les cours d'eau brasillent par la profondeur de leur bleu indigo. « Nous espérions évoquer le lien profond qui unit notre nation à la nature, un lien qui se traduit par notre intérêt pour les ressources écologiques telles que les éoliennes ainsi que par nos affinités connues avec les animaux, tels que les chiens d'attelage », précise Mme Colonello.

Les vignettes sont offertes en carnet de dix timbres autocollants, permettant ainsi aux Canadiens et Canadiennes de célébrer leur pays à longueur d'année.

Données techniques

  • Valeur: 5 x 51 ¢
  • Conception: Gottschalk+Ash International
  • Format: 20 mm x 24 mm (vertical)
  • Gomme: Sensible à la pression
  • Papier: Fasson
  • Dentelure: Découpage par effleurement
  • Photographie: Pat Morrow, First Light.ca; John Sylvester, First Light.ca; Peter Langer, Associated Media Group; Janet Foster, Masterfile; Tourism Moncton Tourisme
  • Impression: Compagnie canadienne des billets de banque
  • Procédé d'impression: Lithographie en 5 couleurs
  • Marquage: Procédé général, sur les 4 cìtés
  • Tirage: Impression continue
Magasiner
Magasiner

Catégories

Archive