Madone et l'enfant Jésus

Publié le 01 nov. 2006 par CPO dans Timbres les plus récents
Des siècles durant, La Madone et l'enfant Jésus ont sans doute formé l'un des thèmes de prédilection des peintres, des sculpteurs et des artistes. Ces saints personnages ont été immortalisés dans les chefs-d'œuvre de nombreux maîtres d'hier et d'aujourd'hui : Botticelli, De Vinci, Michel-Ange, Gaugin, Matisse et Dali n'en constituent que quelques-uns.

Le mot « Madone », qui remonte à l'époque médiévale italienne, signifie femme noble ou commandant l'admiration. Il est souvent employé dans la tradition chrétienne de l'art occidental pour désigner Marie, la mère de Jésus.

Le 1er novembre, Postes Canada émettra un timbre seul au tarif du régime intérieur (51 ¢) reprenant l'œuvre Vierge à l'Enfant de l'artiste québécois Antoine-Sébastien Falardeau (1822-1889).

Falardeau a peint sa version de la Madone et de l'enfant Jésus en 1857 en imitant le style de l'artiste baroque italien Carlo Dolci (1616-1687). Le peintre québécois, considéré comme l'un des copistes les plus célèbres, était si doué pour reproduire les œuvres d'art des grands maîtres qu'il fallait souvent faire appel à des spécialistes pour distinguer ses copies des originaux. Bien que la scène ornant le timbre ne soit pas une imitation comme telle de Dolci, elle illustre à merveille la facilité avec laquelle Falardeau pouvait copier le style d'un autre artiste. Aujourd'hui, le tableau Vierge à l'Enfant et beaucoup d'autres œuvres authentiques du peintre sont entreposés au Musée national des beaux-arts du Québec, dans la ville du même nom.

Pierre Fontaine, concepteur de la vignette, a eu le défi de préserver l'essence originale du tableau de forme ovale, propre au style baroque italien, pour l'intégrer dans un timbre moderne. « Lorsque j'ai constaté qu'il serait impossible de reprendre les dimensions entières de l'œuvre, j'ai décidé de recadrer l'image de manière à conserver les éléments essentiels de la toile, c'est-à-dire en plaçant Marie et l'enfant Jésus au centre de la vignette », d'expliquer M. Fontaine.

« Il est intéressant de noter que le concepteur n'a aucunement modifié l'œuvre de Falardeau », souligne Danielle Trottier, gestionnaire, Conception et production de timbres, à Postes Canada. « Les tons, l'éclairage, ainsi que d'autres aspects du tableau demeurent intacts, respectant ainsi l'intégrité de l'œuvre. De plus, l'amalgame d'éléments anciens et nouveaux, tels que le style contemporain de la typographie, fait du timbre un article de philatélie canadienne à la fois unique et moderne. »

Ainsi, les éléments visuels du concepteur viennent créer un contraste avec les couleurs et le ton de l'illustration originale, notamment par l'utilisation des teintes dorées et rouges pour mettre en relief respectivement le régime et la valeur nominale. Si l'or reprend la palette de Falardeau, le rouge évoque la couleur emblématique de notre pays, de même que la marque de prestige de Postes Canada.

Offert dès le début novembre, à temps pour la période des Fêtes, ce magnifique timbre de l'émission Madone et l'enfant Jésus ajoutera une touche d'élégance aux lettres et aux cartes de Noël, mais aussi aux collections.

Données techniques

  • No de produit: 113653
  • Présentation: Carnet de 12 timbres
  • Prix: 6,12$
  • Valeur: 1 x 51 ¢
  • Conception: Pierre Fontaine
  • Format: 24 mm x 24 mm
  • Gomme: Sensible à la pression
  • Papier: Tullis Russell Coatings
  • Dentelure: Découpage par effleurement
  • Photographie: Patrick Altman - Avec la permission du Musée national des beaux-arts du Québec
  • Impression: Lowe-Martin
  • Procédé d'impression: Lithographie en 6 couleurs ; vernissage
  • Marquage: Procédé général, sur les 4 cìtés
  • Tirage: 35 000 000
Magasiner
Magasiner

Catégories

Archive