Sam McLaughlin

Publié le 08 sept. 2008 par CPO dans Timbres les plus récents

Bien qu'il soit à l'origine du passage d'une entreprise de voitures à cheval vers l'ère de l'automobile, qu'il ait transformé une entreprise familiale en un empire de plusieurs millions de dollars et qu'il soit devenu l'un des plus grands entrepreneurs de l'histoire du Canada, Sam McLaughlin ne s'est pas arrêté là. Philanthrope convaincu, il a soutenu d'innombrables organismes communautaires et nationaux.

Robert Samuel « Sam » McLaughlin voit le jour le 8 septembre 1871 à Enniskillen, en Ontario. À 16 ans, il débute comme apprenti rembourreur dans l'entreprise familiale de voitures à cheval, gagnant un maigre 3 $ par semaine (il doit remettre 2,50 $ à son père pour le gîte et le couvert). À 21 ans, il devient un associé à part entière de McLaughlin Carriage Works où il dirige la conception des voitures.

Lorsque les premières automobiles font leur apparition sur les routes nord-américaines, Sam modernise l'entreprise familiale pour se joindre à l'industrie des « voitures sans chevaux ». La McLaughlin Motor Car Company est incorporée en 1907. Lorsqu'elle est vendue à General Motors (GM), qui célèbre son centenaire en 2008, elle devient la General Motors du Canada, avec Sam comme président. Sous sa direction, GM devient le principal exportateur d'automobiles du Canada et l'un des principaux acteurs de l'une des plus importantes industries mondiales.

L'héritage de Sam s'étend cependant bien au-delà des automobiles. Il est à l'origine de la Fondation R. Samuel McLaughlin, qui a versé près de 200 millions de dollars à des organismes, des œuvres de charité et des particuliers de l'ensemble du pays. En raison de son engagement auprès du Ontario Regiment, il est nommé lieutenant-colonel honoraire, un titre qui lui mérite le surnom de « Colonel Sam » et qui lui restera toute sa vie. Il a été nommé Compagnon de l'Ordre du Canada en 1967.

Le timbre créé en l'honneur de Sam présente une McLaughlin-Buick (vers 1912) conduite par Joseph Mills (un des premiers employés de McLaughlin à l'usine de fabrication de voitures d'Oshawa), à côté d'une photographie montrant Sam plus âgé, projection de la vision et de la passion qu'il entretenait à l'égard de son métier. Le concepteur Tiit Telmet de Telmet Design, à Toronto, explique : « Nous avons utilisé une technique de frottis pour créer une approche illustrative adoptée à la photographie. » Une version deux tons de l'image rappelle l'époque que Sam a révolutionnée. Le timbre arbore également le logo de McLaughlin et la devise d'origine.

Le domaine Parkwood, l'ancienne propriété de Sam à Oshawa, en Ontario, a été déclaré lieu historique national en 1989. Le personnel du lieu est ravi de cet honneur rendu à Sam McLaughlin. « Cette année a été exceptionnellement importante pour nous, car elle marque le centenaire de la première McLaughlin-Buick, le véhicule qui a donné le coup d'envoi au succès de toute une vie qu'a connu le baron de l'automobile », explique Samantha George, conservatrice du domaine. « À mesure que le temps passe, le souvenir de Sam s'efface de la mémoire collective des Canadiens et des événements comme l'émission de ce timbre rappellent ses réalisations et son héritage. »

Jocelyn Shaw, la petite-fille de Sam, est également fière de cet hommage. « J'ai bien connu mon grand-père. Je peux donc affirmer qu'il aurait été honoré d'être en vedette sur un timbre canadien », nous confit-elle. « Il aurait aussi été un peu étonné, car il ne s'est jamais considéré comme supérieur aux autres entrepreneurs qu'il côtoyait. Mais il aimait le Canada et était fier de son pays, comme en témoignent ses actes de philanthropie bien connus. Sa devise était : "Une seule qualité, la meilleure". »

Pour tout complément d'information sur Parkwood, le lieu historique national abritant le domaine R. S. McLaughlin, veuillez consultez le site www.parkwoodestate.com.

Données techniques

  • Valeur: 1 x 52 ¢
  • Conception: Tiit Telmet, Marko Barac
  • Format: 48 mm x 27 mm (horizontal)
  • Gomme: A.P.V.
  • Papier: Tullis Russell
  • Dentelure: 13+
  • Photographie: Bill McKague; collection Thomas Bouckley, galerie Robert McLaughlin (Oshawa); General Motors du Canada Limitée; succession du colonel R. Samuel McLaughlin
  • Impression: Lowe-Martin
  • Procédé d'impression: Lithographie en 7 couleurs
  • Marquage: Procédé général, sur les 4 cìtés
  • Tirage: 2,000,000
Magasiner
Magasiner

Catégories

Archive