100e match de la Coupe Grey

Publié le 16 août 2012 par CPO dans Timbres les plus récents

100e match de la Coupe GreyMD
Date d’émission : le 16 août 2012

Pour célébrer le 100e match de la Coupe Grey qui sera disputé cette année, Postes Canada a émis un jeu de figurines représentant chacune des équipes, ainsi qu’un timbre rendant hommage à la coupe elle-même.

Les huit rouleaux distincts de timbres PERMANENTSMC au tarif du régime intérieur reprennent les logos des équipes de la Ligue canadienne de footballMC. Vendues en carnet de 10, des vignettes commémoratives mettent en vedette un évènement marquant ou un match exceptionnel de chaque équipe. Et pour couronner le tout, nous offrons un timbre seul mettant en valeur la célèbre coupe.

Liz Wong, gestionnaire, Conception et production de timbres, explique que lorsque vous produisez une émission qui comporte 17 figurines, 10 plis Premier Jour officiels, des bandes à collectionner provenant de rouleaux, pour ne nommer que ces produits (reportez-vous aux pages 8 à 23 pour admirer tous les timbres et articles de collection offerts), vous devez vous assurer que tous les intervenants fassent avancer le ballon dans la bonne direction. Les timbres ont été conçus par Bensimon Byrne, l’agence de publicité officielle de la LCFMD. L’agence a également fourni le contenu écrit pour les carnets et les PPJO. « Travailler avec une équipe créative qui connaît parfaitement la LCF et l’histoire des équipes était primordial pour produire une émission de cette envergure. Le fait d’obtenir les droits et les permissions représente un travail herculéen, mais nous avons été chanceux d’avoir pu avoir accès aux bons intervenants et bénéficier de l’appui de la LCF tout au long de l’aventure. Ces facteurs ont facilité le bon déroulement des choses », ajoute la gestionnaire.

En plus de plaire aux collectionneurs de timbres sportifs, ces vignettes permettent aux entreprises et aux particuliers canadiens d’afficher leur partisanerie et de donner le coup d’envoi à la saison en affranchissant leurs envois au moyen du timbre de leur équipe favorite.

Quelques mots sur les équipes
La Ligue canadienne de football a connu plusieurs transformations au fil des ans. Elle se compose actuellement de huit équipes. Chacune d’entre elles a choisi un match ou un évènement marquant de l’histoire de la Coupe qu’elle voulait voir immortalisé sur son timbre. Leurs histoires sont présentées dans les prochaines pages.

Lions de la Colombie-Britannique*
Date d’émission : le 16 août 2012

Fondé en 1954
Victoires de la Coupe Grey : 1964, 1985, 1994, 2000, 2006, 2011

Les Lions de la Colombie-Britannique ont disputé leur première saison dans la LCFMD en 1954 et ont depuis ce temps représenté la côte Ouest du pays. L’équipe a joué au stade Empire de Vancouver Est jusqu’en 1983, avant de déménager au stade BC Place situé au centre-ville de Vancouver.

Les Lions ont participé à dix matchs de la Coupe GreyMD et en ont remporté six. Il a fallu 11 saisons à la Colombie-Britannique avant de pouvoir soulever le prestigieux trophée, remportant la Coupe Grey en 1964. Les Lions avaient alors entamé la saison en force avec une fiche de 10-0, survolant les éliminatoires et s’imposant 34-24 contre Hamilton en finale. Les inconditionnels des Lions se souviendront de la saison 1964 comme la plus grande de l’histoire de la franchise.

Les Lions ont dominé la Ligue en 1985 avec une fiche en saison régulière de 13-3. Le vétéran Mervyn Fernandez avait alors été nommé le joueur par excellence de la LCF, alors que le plaqueur défensif Mike Gray avait mérité le titre de recrue par excellence. Menés par le quart Roy Dewalt, les Lions avaient remporté la Coupe Grey contre Hamilton au compte de 37-24.

En 1994, la Colombie-Britannique a fait bien plus que simplement remporter la Coupe Grey – l’équipe s’est assuré que la Coupe demeure en sol canadien. La nouvelle équipe de Baltimore s’était rendue au match ultime, mais un placement de dernière seconde réussi par le botteur Lui Passaglia allait permettre aux Lions de remporter la finale 26-23 devant leurs partisans locaux en liesse.

La 88e Coupe Grey fut aussi l’affaire des Lions de la Colombie-BritanniqueMC. Après avoir rebondi d’un début de saison de 5-9, l’équipe s’est frayé un chemin en finale de la Coupe Grey, concluant l’un des plus importants revirements de situation de l’histoire de l’équipe en remportant le match ultime 28-26 contre Montréal.

Six ans plus tard, la Colombie-Britannique allait à nouveau soulever la Coupe Grey. Menée par le receveur et joueur par excellence de la LCF Geroy Simon, l’équipe ayant entamé la saison avec une fiche de 2-3 allait la conclure avec une fiche de 13-5, en route vers une victoire de 25-14 contre Montréal en finale.

À la suite d’un départ difficile de 0-5 en 2011, les Lions ont mis l’épaule à la roue pour terminer la saison régulière avec une fiche de 11-7 et clore une année historique avec une victoire de 34-23 contre les Blue Bombers de Winnipeg devant leurs partisans au stade BC Place, méritant ainsi un sixième titre de la Coupe Grey. Avec cette victoire, l’entraîneur-chef des Lions Wally Buono a égalé un record de la LCF en mettant la main sur un cinquième titre de la Coupe Grey, ce qui a couronné son illustre carrière, mettant ainsi un terme à une prestigieuse carrière d’entraîneur-chef.

Comptant sur des joueurs légendaires tels que Lui Passaglia, By Bailey, Joe Kapp et Willie Flemming, ainsi que sur plusieurs Coupes Grey, les Lions de la Colombie-BritanniqueMC ont une riche histoire qui a su ravir leurs partisans depuis maintenant 59 ans.

Eskimos d’Edmonton*
Date d’émission : le 16 août 2012

Fondé en 1949
Victoires de la Coupe Grey : 1954, 1955, 1956, 1975, 1978, 1979, 1980, 1981, 1982, 1987, 1993, 2003, 2005

Les couleurs vert et or des Eskimos d’Edmonton font partie du paysage de la LCFMD depuis plus de 60 ans. L’équipe n’a pas perdu de temps avant de s’établir comme une puissance de la Ligue, remportant trois Coupes Grey consécutives de 1954 à 1956 avec de grands joueurs tels que Jackie « Spaghetti Legs » Parker, Normie Kwong, Rollie Miles, Johnny Bright et Don Getty. La Coupe GreyMD de 1954 est d’ailleurs le théâtre du fameux échappé recouvré et retourné par Parker sur une distance de 90 verges pour un touché, l’un des jeux les plus célèbres de l’histoire du sport canadien.

Les Eskimos n’allaient soulever à nouveau la Coupe Grey qu’en 1975, quand leur fiche en saison régulière de 12-4 allait les mener à une participation au match de championnat. Le botteur Dave Cutler avait alors inscrit tous les points d’Edmonton, en route vers une victoire de 9-8 contre Montréal.

À partir de 1978, Edmonton établit les bases de ce qui allait devenir une inspirante dynastie couronnée par cinq titres consécutifs de la Coupe Grey. Grâce à la spectaculaire tenue en défense des joueurs Dan Kepley et Dave Fennell, ainsi qu’aux attaques électrisantes menées par le quart Warren Moon, les Eskimos ont dominé la LCF pendant cinq saisons, contribuant ainsi au surnom de « Ville des champions » accolé à Edmonton.

Brian Kelly, Gizmo Williams et le quart Damon Allen ont aidé Edmonton à briller en 1987, menant l’équipe à une victoire de 38-36 contre Toronto en finale – une dixième pour les Eskimos.

Le précieux trophée allait être de retour à Edmonton pour une 11e fois en 1993, les Eskimos remportant leurs huit derniers affrontements, dont le match de la Coupe Grey au compte de 33-23 contre Winnipeg. Le botteur Sean Fleming avait alors inscrit 21 des 33 points des gagnants, méritant ainsi le titre de joueur canadien par excellence de la rencontre.

En 2003 et en 2005, les Eskimos ont affronté Montréal en finale du championnat. Les superbes performances de Mike Pringle, de Terry Vaughn, de Jason Tucker et de Ricky Ray ont tenu les partisans en haleine jusqu’aux moments où ils ont gagné deux titres de la Coupe Grey.

Avec treize victoires de la Coupe Grey en 24 occasions, les Eskimos d’EdmontonMC sont l’une des équipes les plus performantes et, année après année, les plus compétitives de la LCF.

Stampeders de Calgary*
Date d’émission : le 16 août 2012

Fondé en 1935
Victoires de la Coupe Grey : 1948, 1971, 1992, 1998, 2001, 2008

Le premier match des Stampeders de Calgary fut en octobre 1948 contre les Rough Riders d’Ottawa, mais les Stampeders ont des racines remontant aussi loin qu’en 1906; les Tigers, les Canucks, le Fiftieth Battalion, les Altomah-Tigers, les Altomahs et les Bronks sont tous des ancêtres qui ont aidé à modeler le football canadien.

En 1948, les Stampeders ont couronné une saison régulière parfaite de 12-0 avec une victoire de 12-7 aux dépens d’Ottawa en finale de la Coupe GreyMD. Les partisans en liesse de Calgary s’étaient rendus en masse à Toronto, et leur conduite loufoque – comme se promener à cheval dans le hall de l’hôtel Royal York – a transformé la Coupe Grey en l’événement culturel national que l’on connaît aujourd’hui.

Ayant perdu les finales de 1968 et 1970, Calgary n’allait pas laisser filer le match de championnat de 1971, remportant une victoire de 14-11 contre Toronto. Le secondeur Wayne Harris fut nommé le joueur par excellence du match. L’ailier défensif Dick Suderman reçut le titre de joueur canadien par excellence.

Après une décennie décevante dans les années 1980, l’arrivée du quart Doug Flutie au début des années 1990 allait tout changer pour les Stampeders. Flutie fut le joueur par excellence de la LCFMD de 1992 à 1994. Calgary a gagné la 80e Coupe Grey contre Winnipeg au compte de 24-10. Une autre présence en finale du championnat en 1995 allait se solder par une défaite de 37-20 face à Baltimore, mais pour la troisième fois en trois participations à la Coupe Grey, le demi inséré des Stampeders Dave Sapunjis allait remporter le titre de joueur canadien par excellence.

Calgary a remporté une quatrième Coupe Grey en 1998 contre Hamilton grâce à un placement de Mark McLoughlin en toute fin de match. Le quart des Stampeders Jeff Garcia fut nommé le joueur par excellence de la partie.

En 2001, Calgary a de nouveau soulevé la Coupe Grey, remportant la finale par la marque de 27-19 devant les largement favoris Blue Bombers de Winnipeg au Stade olympique de Montréal. Aldi Henry a reçu le titre de joueur canadien par excellence pour avoir bloqué un botté crucial de Winnipeg. Cela a permis aux Stampeders de marquer un touché, ce qui allait donner l’avance pour de bon à Calgary.

La plus récente victoire des Stampeders en finale de la Coupe Grey remonte à 2008 quand ils ont défait Montréal 22-14. Le quart Henry Burris avait été nommé joueur par excellence du match, et le botteur Sandro DeAngelis, le joueur canadien par excellence, avait réussi cinq placements.

Calgary a eu plus que sa part d’excellents joueurs : le secondeur Wayne Harris, le secondeur Alondra Johnson, le demi offensif Willie Burden et le receveur Allen Pitts, pour ne nommer que ceux-ci. Calgary compte six victoires de la Coupe Grey en douze présences.

Roughriders de la Saskatchewan*
Date d’émission : le 16 août 2012

Fondé en 1910
Victoires de la Coupe Grey : 1966, 1989, 2007

Les origines des Roughriders de la Saskatchewan* remontent en 1910 avec la formation du Regina Rugby Club. En 1924, le nom fut changé à celui des Roughriders, puis, en 1948, l’équipe a adopté les couleurs vertes et blanches qui lui sont propres.

La première victoire des Roughriders à la Coupe GreyMD est survenue en 1966 quand la formation, menée par le quart Ron Lancaster, a défait Ottawa par la marque de 29-14. La décennie suivante, les Roughriders allaient participer à quatre autres matchs de championnat, sans être capables de ramener le trophée en Saskatchewan.

En 1989, plus de 54 000 partisans étaient présents au tout nouveau SkyDome de Toronto pour assister au duel entre la Saskatchewan et Hamilton en grande finale. Quinze records de la Coupe Grey ont été égalés ou battus durant cet affrontement, mais c’est de la manière que la partie s’est terminée qui fait de cette finale l’un des matchs de championnat les plus captivants de tous les temps.

Après que les Tiger-Cats ont inscrit un touché pour égaler la marque à 40-40, les Roughriders ont rapidement remonté le terrain pour se retrouver en excellente position pour tenter un botté de placement avec à peine quelques secondes à faire au match. Le botteur de la Saskatchewan Dave Ridgway s’est alors montré à la hauteur de la situation, réussissant son botté pour mener la Saskatchewan à la victoire. Ce jeu gagnant de dernière minute est connu depuis comme « Le botté » au sein des partisans des Roughriders.

La Saskatchewan a de nouveau remporté la Coupe Grey en 2007, défaisant Winnipeg au compte de 23-19. Le joueur par excellence du match, James Johnson, a réussi trois interceptions – la première a été retournée pour un touché et la troisième a mis fin à la dernière séquence à l’attaque de Winnipeg, confirmant ainsi la victoire des Roughriders.

Les partisans de la Saskatchewan sont aussi connus que leur équipe, eux qui possèdent la réputation d’être les plus passionnés de la Ligue. Le stade Mosaic affiche constamment complet, et les Roughriders bénéficient d’un appui surprenant quand l’équipe joue à l’étranger, un témoignage de la popularité incomparable de la formation auprès des partisans de la LCF partout au pays.

Blue Bombers de Winnipeg*
Date d’émission : le 16 août 2012

Fondé en 1930
Victoires de la Coupe Grey : 1935, 1939, 1941, 1958, 1959, 1961, 1962, 1984, 1988, 1990

Winnipeg lutte pour l’obtention de la Coupe GreyMD depuis 1930, et, en 1935, les « Winnipeg’s » ont été la première équipe de l’Ouest à remporter le prestigieux trophée. Dès 1936, les partisans ont adopté avec enthousiasme le nom actuel de l’organisation, après que le journaliste Vince Leah a fait allusion au célèbre boxeur Joe Louis (le Brown Bomber) dans l’un de ses articles : « Il s’agit des Blue Bombers du football de l’Ouest », a-t-il écrit.

Du milieu des années 1930 à la fin des années 1940, les Blue Bombers allaient être une puissance reconnue du football, participant au match de championnat à dix reprises et remportant trois trophées de la Coupe Grey.

Mais les véritables années glorieuses de l’organisation allaient avoir lieu dans les années 1950, quand l’équipe comptait sur des joueurs légendaires comme Ken Ploen, Leo Lewis, Ernie Pitts et Charlie Shepard. Après avoir laissé filer la Coupe Grey en 1957, les Blue Bombers allaient dominer la Ligue en remportant quatre championnats au cours des cinq saisons suivantes.

Lors de la finale de la 50e édition de la Coupe Grey, Winnipeg a affronté Hamilton au Exhibition Stadium de Toronto dans un match qui marquera l’imaginaire de tous : le Fog Bowl de 1962. À compter du deuxième quart, le brouillard en provenance du lac Ontario prend peu à peu d’assaut le terrain. Les quelque 32 000 partisans sur place et les millions d’autres rivés à leur écran télé ne peuvent rien distinguer du match – tout comme les joueurs qui ont également du mal à voir quoi que ce soit. Avec neuf minutes à jouer au quatrième quart, le commissaire G. Sydney Halter choisit de suspendre le match alors que Winnipeg a les devants 28-27. Après que le reste du quatrième quart est disputé le lendemain sans qu’aucun autre point soit inscrit, Winnipeg met la main sur la seule Coupe Grey à avoir été jouée sur deux jours.

Le milieu des années 1980 et le début des années 1990 ont été de belles années pour les partisans des Blue Bombers, alors que l’entraîneur Cal Murphy a mené l’équipe à trois victoires de la Coupe Grey : en 1984 en tant qu’entraîneur-chef et en 1988 ainsi qu’en 1990 comme directeur général.

Avec des joueurs légendaires comme Milt Stegall, Dieter Brock, Bob Cameron et Herb Gray, plus de 80 excitantes années de football à Winnipeg ne démontrent aucun signe de ralentissement, et les partisans des Blue Bombers sont impatients que se déroulent sur le terrain encore plus de moments mémorables.

Tiger-Cats de Hamilton*
Date d’émission : le 16 août 2012

Fondé en 1950 Victoires de la Coupe Grey : 1953, 1957, 1963, 1965, 1967, 1972, 1986, 1999

Les origines des Tiger-Cats de Hamilton remontent en 1869, année où le Hamilton Football Club a vu le jour. Hamilton a remporté la Coupe GreyMD à quinze reprises sous le nom des Hamilton Alerts, des Tigers, des Flying Wildcats et des Tiger-Cats de Hamilton* (leur première victoire en 1953).

La fin des années 1950 et le début des années 1960 ont été de bons crus pour les Tiger-Cats. Débutant en 1957, Hamilton allait mériter une place en finale de la Coupe Grey neuf fois en 11 saisons et mettre la main sur le prestigieux trophée à quatre occasions.

En 1972, Hamilton a affronté les Roughriders de la Saskatchewan en finale du championnat, le quart vétéran Ron Lancaster se mesurant à la recrue Chuck Ealey. Tard au quatrième quart, la marque était de 10-10. Le botteur de 19 ans de Hamilton Ian Sunter s’est alors montré à la hauteur de la situation en effectuant un placement de 34 verges avec uniquement quelques secondes à écouler. Les partisans de Hamilton présents au stade Ivor Wynne explosèrent de joie et célébrèrent à la suite de ce moment magique.

Deux autres joueurs s’étant démarqués lors de cette 60e finale de la Coupe Grey furent admis plus tard au Temple de la Renommée du football canadien : Angelo Mosca, qui joua ce soir-là sa toute dernière partie, et Garney Henley, joueur par excellence de la Ligue canadienne de footballMC en 1972.

Après des défaites crève-cœurs lors des finales de la Coupe Grey de 1984 et de 1985, les Tiger-Cats l’emportèrent en 1986, défaisant les Eskimos d’Edmonton au compte de 39-15 lors du match ultime. Dominants tant en attaque qu’en défense, les Tiger-Cats s’étaient rapidement forgés une avance de 29-0 à la demie et n’avaient jamais regardé derrière par la suite. L’équipe avait réussi dix sacs et avait créé huit revirements au cours de la partie.

En 1999, Hamilton a mis la main sur sa 15e et plus récente victoire de la Coupe Grey en défaisant les Stampeders de Calgary par la marque de 32-21. Encore une fois, les Tiger-Cats ont commencé le match en force, prenant une avance de 21-0 à la demie et repoussant fermement toutes les tentatives de Calgary pour revenir dans le match.

Hamilton peut compter sur des partisans enthousiastes depuis plus de 140 ans, et les Tiger-Cats ont bien l’intention de continuer à leur offrir des sensations fortes pour des années à venir.

Argonauts de Toronto*
Date d’émission : le 16 août 2012

Fondé en 1873 Victoires de la Coupe Grey : 1914, 1921, 1933, 1937, 1938, 1945, 1946, 1947, 1950, 1952, 1983, 1991, 1996, 1997, 2004

La riche histoire des Argonauts a débuté en 1873 lorsque le Toronto Argonauts* Football Club fut créé par le Toronto Argonaut Rowing Club. Les Argonauts sont un des plus anciens clubs de football en Amérique du Nord, et l’équipe a joué un rôle important dans les premières phases de développement du football canadien.

Les Argonauts ont excellé dans les années 1930 et 1940, remportant deux trophées de la Coupe Grey en autant d’occasions en 1937 et en 1938, puis trois de suite entre 1945 et 1947.

La 38e édition de la Coupe GreyMD a opposé les Argonauts aux Blue Bombers de Winnipeg. Connu sous le nom de Mud Bowl, ce match est légendaire en raison non seulement des joueurs qui y ont participé, mais en raison également des conditions du terrain.

La journée précédant le match, une averse imprévue recouvre de neige la ville de Toronto. Le jour de la finale, un temps pluvieux et des températures plus chaudes nuisent aux efforts de déneigement du stade Varsity. Au moment du botté d’envoi, le terrain est boueux et entièrement détrempé. Alors que la pluie s’abat sur la surface de jeu, le bas pointage ne surprend personne. Un seul touché est inscrit, et Toronto met la main sur le trophée grâce à une victoire de 13 à 0, dernier blanchissage à avoir eu lieu pendant un match de la Coupe Grey.

Après avoir mis la main sur le prestigieux trophée en 1952 contre Edmonton, les Argonauts ne sont retournés qu’en 1971 en finale du championnat, un match qu’ils ont perdu au compte de 14-11 face à Calgary.

La prochaine victoire de Toronto à la Coupe Grey allait survenir en 1983, quand les Argonauts ont vaincu les Lions de la Colombie-Britannique 18-17, privant cette équipe d’une victoire devant leurs partisans rassemblés au stade BC Place de Vancouver.

La 79e édition de la Coupe Grey a fait particulièrement du bien aux Argonauts à la suite de la relance de l’organisation, dirigée à l’époque par Bruce McNall, Wayne Gretzky et John Candy. L’acquisition de Rocket Ismail est venue s’ajouter à une attaque déjà puissante qui a défait Calgary au compte de 36-21 à Winnipeg – le match de la Coupe Grey le plus froid à ce jour.

Ayant cumulé une fiche de 4-14 en 1995, les Argonauts ont remarquablement renversé la vapeur en 1996, se frayant un chemin jusqu’en finale du championnat grâce à un dossier de 15-3. Le quart Doug Flutie a mené l’équipe à une victoire de 43-37 face à Edmonton, sous un ciel neigeux au stade Ivor Wynne de Hamilton.

Être sacrés champions deux années de suite est la tâche la plus difficile de tous sports professionnels. La saison 1997 a vu l’émergence du rapide receveur Derrell Mitchell, qui a aidé les Argonauts à terminer l’année avec une autre fiche de 15-3. Lors de la finale de l’Est à Toronto, Michael Clemons a joué les héros en inscrivant le touché victorieux avec uniquement 40 secondes à faire au match. Les Argonauts allaient battre les Roughriders de la Saskatchewan 47-23 en finale de la Coupe Grey.

Toronto a remporté la 92e édition de la Coupe Grey avec le vétéran Damon Allen au poste de quart, les Argonauts défaisant la Colombie-Britannique 27-19.

Avec 15 trophées de la Coupe Grey en 21 présences, les Argonauts de Toronto ont le meilleur dossier de toute la LCFMD en finale du championnat.

Alouettes de Montréal*
Date d’émission : le 16 août 2012

Fondé en 1946
Victoires de la Coupe Grey : 1949, 1970, 1974, 1977, 2002, 2009, 2010

Les racines du football à Montréal remontent aux années 1870, quand le Montréal Foot Ball Club fut créé. Plusieurs équipes de la ville luttaient alors pour la Coupe GreyMD, et les Winged Wheelers de Montréal ont été les premiers à la remporter en 1931.

L’organisation des Alouettes de MontréalMC a été formée en 1946. L’équipe a remporté sa première Coupe Grey en 1949 après seulement trois ans d’activités, défaisant Calgary par la marque de 28-15.

Le quart Sam Etcheverry et le receveur Hal Patterson ont mené le club à trois présences consécutives en finale de la Coupe Grey entre 1954 et 1956, mais l’équipe a perdu ces trois parties.

Le prochain triomphe de Montréal à la Coupe Grey allait survenir en 1970, quand une équipe rajeunie et menée par le quart Sonny Wade a battu Calgary 23-10. Cette conquête du championnat allait lancer la décennie la plus florissante de l’histoire des Alouettes, la formation remportant trois titres en six présences en finale. En 1974, l’équipe a remporté le match ultime au compte de 20-7 contre Edmonton.

La victoire la plus mémorable des Alouettes à la Coupe Grey est survenue en 1977, contre Edmonton, devant plus de 68 000 partisans locaux au Stade olympique. Connue sous le nom de Ice Bowl, cette finale s’est déroulée quelques jours suivant une tempête de neige. Après que les employés du Stade ont épandu du sel pour faire fondre la neige recouvrant le terrain, une baisse de température le jour du match a transformé la surface de jeu en véritable patinoire. Alors que les deux équipes éprouvaient des difficultés avec les conditions du terrain, le demi défensif de Montréal Tony Proudfoot a eu l’idée d’installer des agrafes sous ses souliers afin d’en améliorer la traction. Il a immédiatement partagé cette stratégie avec ses coéquipiers, et les siens allaient rapidement avoir le dessus sur les Eskimos. Les Alouettes ont dominé le reste de la partie et ont remporté la Coupe Grey au compte de 41-6.

À la suite des embûches des années 1980, marquées par une situation financière précaire et un changement du nom de l’équipe pour les Concordes, le club fera faillite en 1987. Mais, après une absence de neuf ans dans la LCF, les Alouettes allaient renaître en 1996.

En 1998, Montréal a embauché le joueur autonome Anthony Calvillo, et l’équipe n’a jamais cessé de progresser par la suite. Depuis 2000, les Alouettes ont atteint huit fois la grande finale et ont remporté trois championnats de la Coupe Grey, dont deux de suite en 2009 et en 2010.

.

MD Marque de déposée de la Ligue canadienne de football
MC Marque de commerce de la Ligue canadienne de football
* Marques de commerce des équipes membres respectives de la Ligue canadienne de football, utilisées sous licence

Données techniques

  • No de produit: 413852111
  • Présentation: Lions de la Colombie-Britannique - rouleau de 50 timbres
  • Date d'émission: Le 16 août 2012
  • Prix: 6.10$
  • Oblitération des PPJO: Toronto (Ontario)
  • Valeur: 8 x timbre PERMANENTmc du régime intérieur
  • Conception: Filip Mroz, David Rosenberg | Bensimon Byrne
  • Conception/Illustration: Ron Dollekamp
  • Format: 32 mm x 40 mm
  • Gomme: A à I : sensible à la pression
    K : A.P.V.
  • Illustration: Ron Dollekamp
  • Papier: Tullis Russell
  • Dentelure: A à I : dentelure simulée
    K : 13+
  • Marquage: Procédé général, sur les 4 côtés
  • Tirage: A, E et G : 3 500 000 de chaque équipe
    B, C et F : 3 000 000 de chaque équipe
    D, H et I : 4 000 000 de chaque équipe
    K : 3 600 000
  • : MD Marque déposée de la Ligue canadienne de football; MC Marque de commerce de la Ligue canadienne de football; MD / MC Marques de commerce des équipes membres respectives de la Ligue canadienne de football, utilisées sous licence.
Magasiner
Magasiner
Magasiner
Magasiner
Magasiner
Magasiner
Magasiner
Magasiner
Magasiner
Magasiner
Magasiner

Catégories

Archive