Fondation communautaire de Postes Canada

Publié le 11 oct. 2012 par CPO dans Timbres les plus récents

Lors de la guerre civile américaine (de 1861 à 1865), les gouvernements du Haut-Canada et du Bas-Canada s’inquiètent de plus en plus à mesure qu’ils constatent le pouvoir militaire accru des Américains. Témoins de l’accumulation des armements chez leurs voisins du Sud, ils ont nettement l’impression que, si les Américains n’hésitent pas à prendre les armes contre leurs compatriotes, ils n’auront aucune réticence à attaquer la nation naissante située au nord du 49e parallèle. C’est en réponse à cette menace perçue qu’ils autorisent la formation d’unités de la milice dans la région Est du pays. Avec la colonisation de l’Ouest et la formation de la Confédération, les régiments ne cesse de voir le jour chaque fois que de braves Canadiens sentent la nécessité de monter la garde.

Les noms souvent complexes et très descriptifs de nombre de régiments changent au fil des décennies, mais plusieurs demeurent actifs, et leur origine remonte à bien avant la Confédération. Cette émission de timbres rend hommage à trois régiments qui célèbrent un siècle et demi de service actif.

Fondé en 1862, le Black Watch (Royal Highland Regiment) du Canada reçoit cette même année ses premiers drapeaux en tant que 5e Bataillon royal de l’infanterie légère de Montréal. D’abord appelés à servir dans les années 1860 contre l’invasion des fénians, des dizaines de milliers de Canadiens ont été sous les armes du Black Watch du Canada dans des conflits à l’étranger, lors de missions de maintien de la paix et de stabilisation des Nations Unies, pour des interventions de l’OTAN ainsi que durant des situations de crise au pays. Six membres du Régiment obtiennent la Croix de Victoria, le plus grand honneur militaire décerné par le Commonwealth, et plus d’un millier de décorations du service opérationnel sont aussi remises à ses soldats. Les militaires du Régiment arborent fièrement un plumet rouge (le Red Hackle), emblème qui symbolise la tradition, le devoir et le sacrifice.

Surnommé le régiment des « Rileys », le Royal Hamilton Light Infantry dont la devise est Semper Paratus ou « Toujours prêt » célèbre lui aussi 150 années de service, en temps de guerre et durant les opérations de maintien de la paix et de secours humanitaire au pays. Fondé en 1862 sous l’appellation de 13e Bataillon de volontaires de la milice (infanterie) du Canada, il fusionne avec le Wentworth Regiment en 1936 et devient le Royal Hamilton Light Infantry (Wentworth Regiment). Deux de ses membres obtiennent la Croix de Victoria et le Régiment se voit décerner près de 40 honneurs de guerre en reconnaissance des agissements de ses soldats.

Craignant une invasion des États-Unis déchirés par la guerre, quelque 200 hommes se réunissent à Toronto en 1861 pour mettre sur pied un bataillon de volontaires. Avec le temps, leurs efforts donnent lieu à la création du Régiment royal du Canada, qui recueille les honneurs de guerre sur trois continents et se taille une réputation de choix parmi les unités canadiennes. Les soldats du 10e Bataillon des fusiliers de la milice volontaire, Canada, formé le 14 mars 1862, combattent pour la première fois en 1885. Le Régiment change de nom à plusieurs reprises jusqu’au 11 février 1939, où il est rebaptisé Régiment royal du Canada. Aujourd’hui, ses membres participent à des missions de maintien de la paix dans le monde entier, récemment au Soudan et en Afghanistan, et sont déployés au pays au besoin.

Le défi, lorsqu’il s’agit de commémorer un siècle et demi d’histoire de trois organisations distinctes ayant subi de nombreuses transformations internes au fil des ans et de créer un jeu cohérent de timbres, consistait à trouver un élément commun aux trois régiments. « Nous avons d’abord voulu faire connaître et honorer les services et les sacrifices de chacun des membres ayant servi dans ces régiments avec fierté et bravoure pour défendre notre pays depuis 1862, a indiqué David Sasha, associé chez Sputnik Design. La tâche n’était pas facile, puisqu’une seule personne, un seul événement ou un seul endroit n’arrive pas à représenter l’histoire longue et mémorable de ces régiments. Nous avons donc décidé de nous concentrer sur les points communs de leur histoire : les uniformes, les couleurs et les symboles qui les représentent. L’évolution des uniformes nous permet de saisir un moment de l’histoire et de relier les régiments, tout en célébrant ce qui les différencie. Nous rendons hommage à chaque régiment de manière individuelle et nous les commémorons de manière collective, le tout pour souligner les services qu’ils ont rendus au Canada depuis 150 ans. »

L’illustrateur montréalais Sharif Tarabay a contribué à donner vie à ces figurines. « Il était l’artiste tout rêvé à qui confier ces illustrations puisqu’il avait déjà représenté les 100 récipiendaires de la Croix de Victoria du Canada, a fait savoir M. Sasha. Nous ne voulions pas nous contenter d’une simple représentation photographique des soldats; nous cherchions plutôt un élément beaucoup plus profond qui ferait ressortir la personnalité de chaque soldat et donnerait vie à son histoire. Chaque militaire se tient debout et est le véritable reflet de son époque. Il suffit de regarder les timbres pour voir les 150 années de dévouement et de service au pays de ces soldats, qui étaient prêts à mourir pour le défendre.

La couleur du tissu des uniformes permet de reconnaître les différents régiments dans les carnets de timbres : le tartan unique du Black Watch, le rouge écarlate synonyme du Royal Hamilton Light Infantry et le dessin de camouflage numérique DCamC du Régiment royal du Canada. Les insignes régimentaires, aussi uniques en leur genre, permettent de distinguer les régiments dans les carnets, et surtout sur le bloc-feuillet, où ils sont présentés côte à côte.

David Sasha s’explique : « Nous avons décidé d’utiliser les mêmes techniques pour dessiner les insignes que celles pour représenter les soldats et nous avons demandé à l’illustrateur de voir à l’harmonie. Entourés d’images historiques des régiments, les timbres sautent aux yeux et mettent en valeur les soldats, les bataillons, et les batailles qui ont été livrées. Les couleurs de terre donnent une perspective historique et rehaussent l’éclat des timbres et des insignes des régiments. »

Cette émission adopte certainement la démarche du timbre qui raconte un morceau d’histoire. « Notre but était de créer une rétrospective des 150 dernières années de trois grands régiments canadiens sans ajouter de texte descriptif. Je crois que nous y sommes parvenus », conclut M. Sasha.

Données techniques

  • No de produit: 413861111
  • Présentation: carnet de 10 timbres
  • Date d'émission: Le 11 octobre 2012
  • Oblitération des PPJO: Montréal (Québec)
  • Valeur: 3 x timbre PERMANENTMC du régime intérieur
  • Conception: Sputnik Design Partners Inc.
  • Format: 40 mm x 30 mm (horizontal)
  • Gomme: sensible à la pression
  • Illustration: Sharif Tarabay
  • Papier: Tullis Russell
  • Dentelure: dentelure simulée
  • Impression: Lowe-Martin
  • Procédé d'impression: Lithographie en 7 couleurs
  • Marquage: Procédé général, sur les 4 côtés
  • Tirage: 2 500 000
Magasiner
  • No de produit: 413862111
  • Présentation: carnet de 10 timbres
  • Date d'émission: Le 11 octobre 2012
  • Oblitération des PPJO: Hamilton (Ontario)
  • Valeur: 3 x timbre PERMANENTMC du régime intérieur
  • Conception: Sputnik Design Partners Inc.
  • Format: 40 mm x 30 mm (horizontal)
  • Gomme: sensible à la pression
  • Illustration: Sharif Tarabay
  • Papier: Tullis Russell
  • Dentelure: dentelure simulée
  • Impression: Lowe-Martin
  • Procédé d'impression: Lithographie en 7 couleurs
  • Marquage: Procédé général, sur les 4 côtés
  • Tirage: 2 500 000 chacun
Magasiner
  • No de produit: 413862111
  • Présentation: carnet de 10 timbres
  • Oblitération des PPJO: Toronto (Ontario)
  • Valeur: 3 x timbre PERMANENTMC du régime intérieur
  • Conception: Sputnik Design Partners Inc.
  • Format: 40 mm x 30 mm (horizontal)
  • Gomme: sensible à la pression
  • Illustration: Sharif Tarabay
  • Papier: Tullis Russell
  • Dentelure: dentelure simulée
  • Impression: Lowe-Martin
  • Procédé d'impression: Lithographie en 7 couleurs
  • Marquage: Procédé général, sur les 4 côtés
  • Tirage: 2 500 000
Magasiner
  • No de produit: 403861145
  • Présentation: bloc-feuillet de 3 timbres
  • Date d'émission: Le 11 octobre 2012
  • Valeur: 3 x timbre PERMANENTMC du régime intérieur
  • Conception: Sputnik Design Partners Inc.
  • Format: 160 mm x 75 mm (horizontal)
  • Gomme: A.P.V.
  • Illustration: Sharif Tarabay
  • Papier: Tullis Russell
  • Dentelure: 13+
  • Impression: Lowe-Martin
  • Procédé d'impression: Lithographie en 7 couleurs
  • Marquage: Procédé général, sur les 4 côtés
  • Tirage: 250 000 BF
Magasiner

Catégories

Archive