Puis-je acheter le service Réacheminement du courrier au nom d’une autre personne ou d’une entreprise?

Vous pouvez acheter le service de réacheminement du courrier au nom d’une autre personne, y compris une personne décédée, ou d’une entreprise en ligne ou à votre bureau de poste le plus près.

Achat en ligne

Pour acheter le service Réacheminement du courrier au nom d’une autre personne ou d’une entreprise, vous devez :

  1. préciser au moment de l’inscription la personne pour qui vous désirez réacheminer le courrier et remplir le formulaire en ligne;
  2. imprimer un code à barres, payer en ligne;
  3. vous rendre à un bureau de poste avec le code à barres imprimé, pour montrer une pièce d’identité avec photo émise par le gouvernement et une preuve que vous avez l’autorité d’agir au nom d’une autre personne. Consultez le tableau ci-dessous pour savoir quoi apporter.

Achat au bureau de poste

Pour acheter le service Réacheminement du courrier au nom d’une autre personne ou d’une entreprise, vous devez :

  1. Vous rendre au bureau de poste et remplir le formulaire. Pour gagner du temps, vous pouvez imprimer et remplir le formulaire du service avant de vous rendre au bureau de poste.
  2. Montrer une pièce d’identité avec photo émise par le gouvernement ainsi qu’un document prouvant que vous avez l’autorité d’agir au nom de l’autre partie. Consultez le tableau ci-dessous pour savoir quoi apporter.  

Documents à apporter au bureau de poste

Vous achetez le service au nomApportez au bureau de poste 

d’une autre personne ou d’une entreprise 

·       Une pièce d’identité avec photo émise par le gouvernement

·       Le code à barres de votre achat en ligne (le cas échéant)

·       Une lettre d’autorisation, ou

 

·       un document juridique prouvant que vous avez l’autorité d’agir au nom de la personne ou de l’entreprise (p. ex. une procuration).

d’une personne décédée

·      Une pièce d’identité avec photo émise par le gouvernement

·       Le code à barres de votre achat en ligne (le cas échéant)

·       Un des certificats suivants : certificat de décès, certificat du médecin légiste, certificat du directeur des pompes funèbres, certificat de crémation ou tout autre certificat émis par une autorité comparable; ET;

·       une preuve de nomination en tant que mandataire, par exemple un des documents suivants :

o   lettre d’homologation;

o   lettres d’administration (accompagnées ou non d’un testament);

o   certificat de nomination du liquidateur de succession ou état certifié des droits du liquidateur;

o   formulaire de déclaration statutaire